Ville d'Uzès




Uzès : un vitrail pour un lieu de vie

une aventure humaine avant tout

Mardi 29 Mars 2011

La réalisation d’un vitrail destiné à illustrer un lieu de vie au sein de l’Hôpital d’Uzès est un projet artistique d’envergure proposé par l’office municipal de la culture. Il fédère différents partenaires institutionnels, artistiques, sociaux et éducatifs. Les élèves de terminale de la section arts plastiques du lycée Charles Gide en sont les principaux acteurs. L'Hôpital d'Uzès est le support et le partenaire de cette aventure humaine.



Première partie du vitrail serti. L'assemblage du verre et du plomb constitue l'ultime étape de la réalisation. Près de 500 pièces seront assemblées avec du plomb pour former le vitrail complet.
Première partie du vitrail serti. L'assemblage du verre et du plomb constitue l'ultime étape de la réalisation. Près de 500 pièces seront assemblées avec du plomb pour former le vitrail complet.
La conception démarre lundi 10 janvier dans la salle arts plastiques du lycée Charles Gide autour de Jean-Yves Delille, vitrailliste, artisan d'art de la Capelle et Masmolène, sous le regard de Jean-Marc Noël, le professeur. Un groupe de quatre résidents de la maison de retraite « les jardins de l’Escalette » d’Uzès a rejoint l'équipe d’élèves pour réaliser le vitrail de l’hôpital d’Uzès. L’établissement public s’est associé à l’idée d’accueillir l’œuvre réalisée par les élèves. La baie vitrée de la salle d’animation, destinée aux cultes religieux et aux temps forts de l’hôpital, sera son support. Lucie Tournayre, élève de terminale section arts plastiques est retenue parmi les six projets en compétition pour son travail, « La course du soleil ». La lumière pourra se refléter, pénétrer et donner libre cours à toutes les imaginations. Certains pourront lire la déclinaison d’une journée depuis l’aube jusqu’au crépuscule. D’autres s’imprégneront des quatre éléments terrestres, la terre, l’air, le feu et l’eau.

L'Hôpital d'Uzès renouvelle ainsi l'expérience d'accueillir un projet artistique scolaire. Véritable œuvre d'art, le vitrail vient s'imposer dans un lieu public aux côtés d’une autre œuvre, le retable. Les panneaux en céramique sur le mur ont été réalisés par les collégiens du collège Jean-Louis Trintignant. Là, l'olivier, l'eau et la terre matérialisent la vie. Le vitrail s’inscrit dans cette continuité. L’équipe hospitalière et les résidents seront séduits.

Lucie Tournayre, élève de terminale au lycée Charles Gide d'Uzès crée la Course du soleil. Ce vitrail viendra illuminer la salle d'animation de l'Hôpital d'Uzès. Plusieurs partenaires s'associent à ses côtés.

Inauguration en septembre

Un magnifique enjeu et un pari pour Jean-Marc Noël, le professeur qui en peu de mois relève le défi. Le vitrail est en cours de finition. Il sera probablement inauguré en septembre prochain. C’est une chance pour les élèves de pouvoir conjuguer leur programme scolaire qui comprend l’épreuve majeure du baccalauréat et la rencontre avec un artisan d’art. Jean-Yves Delille ne soupçonnait pas les capacités de ses jeunes apprentis qui ont su s’impliquer et s’adapter rapidement pour créer. « C’était un magnifique échange » dit-il. Les élèves ont appris le travail de l’artisan verrier. Ils ont tracé le gabarit grandeur réelle de 1,40 m par 1,60 m. Ils ont reproduit à l’échelle le modèle retenu, revu certains graphismes pour permettre la réalisation définitive. Dans l’atelier et au lycée, les verres soufflés teintés, préalablement choisis chez le fournisseur, ont subit les différentes transformations de découpe, de polissage. En tout, plus de cinq cents pièces de verre seront fabriquées et assemblées. Le nombre d'heures de travail est inestimable.

L'office municipal de la culture inscrit cette performance dans son programme éducatif 2010/2011 axé sur le vitrail. Il développe ainsi chez les jeunes générations une mémoire et une culture artistique autour d’Uzès, cité médiévale au passé et au présent riche de leur création contemporaine.

Une aventure humaine

Lucie Tournayre, élève de terminale au lycée Charles Gide d'Uzès crée la Course du soleil. Ce vitrail viendra illuminer la salle d'animation de l'Hôpital d'Uzès. Plusieurs partenaires s'associent à ses côtés :
- l'office municipal de la culture : maître d'oeuvre, pense et initie le projet pour Uzès, ville d'art et d'histoire ;
- le professeur d'arts plastiques du lycée utilise cette opportunité pour étudier l'histoire de l'art sur le thème du vitrail, visiter des expositions dédiés. Il donne du sens aux apprentissges en ouvrant la classe à la réalisation des toutes les étapes du projet ;
- ses camarades de classe participent à la réalisation et à la fabrication de l'oeuvre ;
- le vitrailliste-formateur, atelier vitrail toucouleur, récemmment primé aux Talents d'Uzès 2010 transmet son savoir aux élèves et aux résidents de la maison de retraite. Il donne vie au projet ;
- les résidents de la maison de retraite des jardins de l'Escalette vivent une aventure humaine et crééent leur propre oeuvre.
- la direction de l'hôpital d'Uzès au travers du service animation saisit l'opportunité de poursuivre un projet artistique initié avec les groupes scolaires de la ville et la Ville d'Uzès.










L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31