Ville d'Uzès

Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sécurité publique : Uzès apporte son soutien à la brigade de gendarmerie


Réhabilitation d'une maison de fonction, anciennement logement de direction de l'école maternelle du parc. Et destination nouvelle pour héberger les effectifs supplémentaires de la brigade de gendarmerie d'Uzès. Publié le 04/02/2019



En 15 jours, les services techniques d'Uzès ont rénové un ancien logement de fonction.
En 15 jours, les services techniques d'Uzès ont rénové un ancien logement de fonction.
Les communes d'Uzès et de St Quentin-la-Poterie viennent de mettre à disposition de la brigade de gendarmerie de nouveaux locaux afin de renforcer leurs effectifs. La sécurité est un enjeu majeur. Les deux principales collectivités du territoire ont ainsi permis à la brigade de gendarmerie du canton de bénéficier de nouveaux espaces communaux pour héberger treize gendarmes mobiles supplémentaires.

Dix seront accueillis à Uzès et trois à St Quentin-la-Poterie.

Le commandant de la communauté de brigade de gendarmerie d'Uzès et de St Laurent-la-Vernède, Romain Garrido explique qu' "il s'est adressé à l'ensemble des communes pour accueillir de nouveaux effectifs sinon pas de réservistes."  Trois militaires, détachés tout au long de l'année, anciens de l'armée ou jeunes en formation auront pour mission le contrôle et la surveillance à l'exception du judiciaire. Ils interviendront dans les 29 communes du territoire et renforceront ainsi les effectifs de la gendarmerie. Ces derniers passent désormais de 26 à 28 gendarmes puis 31.

Sécurité renforcée

Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès et Yvon Bonzi, maire de Saint-Quentin-la Poterie ont répondu aux attentes de la communauté de brigade de gendarmerie d'Uzès en allouant des moyens techniques pour renforcer les effectifs militaires du territoire.
Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès et Yvon Bonzi, maire de Saint-Quentin-la Poterie ont répondu aux attentes de la communauté de brigade de gendarmerie d'Uzès en allouant des moyens techniques pour renforcer les effectifs militaires du territoire.
En été, la maison rénovée, anciennement logement de fonction de direction de l'école maternelle du parc à Uzès sera dédiée aux renforts envoyés dans les lieux touristiques, au nombre de 10. Jusqu'alors, ils étaient logés à l'internat du lycée Gide. Les trois réservistes seront quant à eux hébergés à Saint-Quentin-la-Poterie, "dans un appartement au-dessus de la Poste" complète le maire, Yvon Bonzi.

Il remercie les maires des deux communes d'avoir "mis à disposition cet outil qui à un coût pour assurer le développement et la prévention de proximité."  L'avantage de pouvoir les loger sur place est de permettre d'avoir une intervention 24h sur 24.

Jean-Luc Chapon ajoute "qu'en moins de quinze jours, la maison attenante à l'école maternelle du Parc a été restaurée par les services techniques municipaux."  Les chauffage et l'électricité sont également pris en charge par la collectivité. D'une surface de 130 m2, elle dispose de 5 chambres et d'une cuisine équipée avec petit salon et salle à manger, salles d'eau, jouxtant un parc, en plein coeur de ville.