Ville d'Uzès




Les élèves de la classe spécialisée du groupe scolaire Jean Macé réinventent leur espace

Mardi 24 Janvier 2012



Frédéric Gallego, le nouvel enseignant de la classe spécialisée et ses élèves posent sur l'une de leurs oeuvres collectives pour investir les lieux et s'y sentir comme à la maison
Frédéric Gallego, le nouvel enseignant de la classe spécialisée et ses élèves posent sur l'une de leurs oeuvres collectives pour investir les lieux et s'y sentir comme à la maison
Pari réussi pour Frédéric Gallego, le nouvel enseignant spécialisé de la CLIS du groupe scolaire Jean Macé et ses élèves qui présentent leur nouvelle classe. L'idée germe dans l'esprit du maître à chacune de ses rentrées. Pourquoi ne pas investir l'espace en le personnalisant pour que les élèves s'y sentent à l'aise. "Un bon moyen de se sentir chez soi de peindre les meubles, ajoute-t-il. Le résultat permet à une oeuvre commune d'exister. A la fin, on ne sait plus qui a fait quoi." En s'exprimant ainsi, les codes de la classe tombent. Dix élèves de 7 à 12 ans s'investissent depuis 15 jours dans ce projet à raison de 45 minutes par jour en arts visuels. Au départ, aucun thème n'est imposé. Seuls les outils et les couleurs le sont. L'imaginaire des élèves excellent alors sur les supports en volume de la classe, portes de placards et meubles à étagères. L'objectif est double participer à une réalisation collective et créer un groupe.

Ces élèves sont intégrés comme les autres au milieu ordinaire, au sein de l'école dans une "classe d'inclusion scolaire" ou CLIS. Elle leur permet d'apprendre les fondamentaux, lire, écrire et compter à leur rythme. Le maître précise : "Comme je dis aux parents, si votre enfant a besoin de trois ans pour apprendre à lire, nous prendrons ce temps - et même cet apprentissage pourra se poursuivre au collège. C'est l'enseignement qui s'adapte à l'élève et pas l'élève qui s'adapte au programme. C'est là, la grande différence". La mythologie, le " nourrissage" culturel comme il le définit, le théâtre, la vidéo ou encore la participation à la chorale de l'école sont autant d'idées que le maître ambitionne pour ses protégés. Les élèves sont naturellement ouverts sur le monde en participant aux autres classes sur des projets pédagogiques adaptés comme le sport, la phonologie, apprentissage des sons, nécessaire à l'acquisition de la lecture ou les arts visuels.

"La classe appartient à l'école. Ce n'est pas un dispositif à part."
Le maître vient de rejoindre l'équipe éducative d'Uzès pour se rapprocher de son domicile après dix ans passés à Sauzet sur un même poste. Il enseigne à partir d'une méthode spécialisée adaptée aux élèves en situation de handicap. Quarante classes comme celle-ci existent dans le Gard pour pallier les troubles cognitifs. Elles sont en place dans les écoles primaires. Le dispositif est étendu au second degré grâce aux unités localisées pour l'inclusion scolaire, ULIS comme le prévoit la loi du 11 février 2005. Il favorise ainsi l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et assure leur avenir professionnel.

>> Lire aussi, l'ouverture des inscriptions 2012/2013 dans les écoles maternelles et primaires publiques d'Uzès. Cliquez ici

Encourager l'apprentissage des langues au groupe scolaire Jean Macé
Encourager l'apprentissage des langues au groupe scolaire Jean Macé
Vingt manuels pour apprendre l'allemand et une grande carte de l'Allemagne dans la langue du pays viennent d'être offerts par le comité de jumelage de la ville d'Uzès, pour un montant de 267€, au Groupe scolaire Jean Macé. Comme chaque année, le comité de jumelage de la Ville d'Uzès, par le biais de Brigitte de Saboulin, déléguée aux affaires scolaires, remet des outils pédagogiques destinés aux classes du primaire.

Cette initiative favorise la découverte et l'apprentissage des langues à l'école. Dès l'an prochain, Karine Sartor, professeur de la classe de CE1 (en photo), pourra proposer dès le CE1 jusqu'au CM2, l'allemand au même titre que l'anglais comme les programmes scolaires du primaire le préconisent.

La Ville d'Uzès jumelée avec Schriesheim, depuis 1985, ville allemande de 15 000 habitants propose annuellement des outils pédagogiques au Groupe scolaire, des actions à destination des scolaires comme l'accueil des groupes de jeunes collégiens allemands sur la ville dans le cadre d'échanges. Le comité de jumelage est actif en ce sens où il favorise ces relations culturelles européennes et contribue à les faire vivre en partenariat avec les villes jumelées, Schriesheim, mais également Pasckow en Pologne.










L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31