Ville d'Uzès




Les champions en titre font vibrer les clubs uzétiens

Lundi 18 Avril 2011



Alain Galonnier, double champion du monde de kick boxing pratique le noble art à Uzès.

Alban Galonnier est entraîné par Salem Maharzy du boxing club d'Uzès. Il est double champion du monde en kick boxing
Alban Galonnier est entraîné par Salem Maharzy du boxing club d'Uzès. Il est double champion du monde en kick boxing
Alban Galonnier boxe depuis l'âge de 21 ans. Agé de 30 ans dans quelques jours, il vit près d'Uzès à Saint Anasthasie. Après une apparition à Marsillargues dans un gala de boxe, près de Lunel, qu'il remporte, il choisit de se consacrer à la boxe anglaise. Naturellement, il rejoint le Boxing club d'Uzès qui l'a entrainé. Son parcours de quintuple champion en boxe américaine est notoire. Il collectionne les titres :
- en 2005, double champion de France de full contact et de kick boxing, boxe avec les pieds et les poings ;
- en 2007, champion d'Europe, kick boxing
- en 2008 et 2009 : champion du monde, kick boxing, deux années consécutives.

Alban totalise 52 combats en kick boxing dont 35 gagnés par KO. C’est un puncheur ! Un mètre quatre-vingt-dix pour cent cinq kg, il choisit le boxing club d’Uzès pour s’entraîner. Depuis deux saisons, Alban pratique la boxe anglaise en professionnel. Il a participé à 3 combats et en a gagné deux. Il est maintenant qualifié pour la demi-finale du tournoi de France professionnel qui se tiendra à Agde le 21 mai 2011 prochain. Trois autres Uzétiens l'accompagneront en boxe amateur dans ce périple et monteront sur le ring : Alain Lamri, poids moyen, 69 kg, Yasin Abella, mi-moyen, 75 kg et Cérylle Sherezy, lourd léger, 91 kg.

Il explique son choix quant à la sélection du club uzétien : "J’ai pour objectif d’aller le plus haut possible en boxe anglaise. J’ai choisi le Boxing club d’Uzès parmi les autres clubs de la région. Le club d’Uzès a une réputation de sérieux et de rigueur indispensable à l’entraînement professionnel. L’accompagnement par son entraîneur, Salim Maharzy apporte une garantie supplémentaire de niveau pour tous les entraînements. L’ambiance conviviale n’enlève rien au sérieux de la mise en œuvre des activités de boxe. La nouvelle salle de boxe va certainement faciliter la continuité de l’évolution de ce club en offrant des conditions d’entraînement optimales."

Jessica Buil, quintuple championne du monde de karaté transmet sa passion aux 6-16 ans à l'occasion de son passage à Uzès lors de la journée de la femme

Michaëlla Alarcon, présidente du Fudo shin karaté, Marie-José Perrot, adjointe à la mairie, Jessica Buil, la championne du monde de karaté, le président de la fédération gardoise de karaté
Michaëlla Alarcon, présidente du Fudo shin karaté, Marie-José Perrot, adjointe à la mairie, Jessica Buil, la championne du monde de karaté, le président de la fédération gardoise de karaté
A l'initiative du club uzétien, le Fudo Shin karaté d'Uzès, "l'union du corps et de l'esprit", l'ensemble des clubs de karaté gardois participants ont reçu un enseignement collectif animé par une invitée de marque : la quintuple championne du monde de karaté et sextuple championne d'Europe, Jessica Buil. Cinquante et un enfants de 6 à 16 ans, des dojos d'Uzès, de St Mamert, de Bezouce et du Gard se sont mesurés à la championne sur le dojo, endroit où l'on apprend la voie, où se pratique le karaté.
Ils ont perfectionné leur technique, découvert la pratique du stage avec des hauts gradés ou des champions.

Le karaté-do est un art de combat à mains nues. Il consiste en des techniques offensives et défensives utilisant toutes les parties du corps. Le Do, voie de la connaissance enseigne le comportement juste envers son partenaire d’entraînement, mais aussi envers soi-même.
Issu de pratiques utilisées en Extrême-Orient notamment dans le bouddhisme zen. De nombreuses écoles avec leurs spécificités sont aujourd’hui représentées sur les cinq continents et pratiquées par des millions de personnes dans le monde. Sur le territoire français, elles sont réunies au sein de la F.F. Karaté (source fédération française de karaté, FFK).

Cinquante et un enfants de 6 à 16 ans, des dojos d'Uzès, de St Mamert, de Bezouce et du Gard se sont mesurés à la championne.
Cinquante et un enfants de 6 à 16 ans, des dojos d'Uzès, de St Mamert, de Bezouce et du Gard se sont mesurés à la championne.
A Uzès, deux clubs proposent cette pratique sportive qui accueillera pour la seconde fois en novembre 2012, le championnat du monde de karaté au palais omnisport de Paris Bercy.

Un adhérent s'exprimait sur cet enseignement sur un forum de discussion en ligne : "on peut pratiquer correctement quelque soit la fédération choisie. La façon de pratiquer dépend beaucoup plus du professeur, des influences qu'il a pu avoir et de son cheminement. L'élève ne choisit pas sa fédération, il choisit un club, un professeur et le reste suit."

Le charisme et le don de soi sont les valeurs qu'incarnent Bruno Rosso, l'entraîneur passionné du Fudo Shin karaté d'Uzès, diplômé d'Etat, 1er degré, ceinture noire 6ème dan, haut gradé de la FFK. Avec son épouse et présidente du club uzétien Michaëlla Alarcon, il recherche avant tout l'équilibre de ses adhérents et à transmettre une passion, une éthique inspirée du code d'honneur des samouraïs japonais. Le club propose de multiples activités en lien avec cette pratique sportive et particulièrement le karaté Shotokan. Depuis peu, des ateliers artistiques et culturels, des rencontres de karatékas de haut niveau, la mutualisation des dojos gardois au sein de l'association Karaté clubs 30 permettent une pratique régulière de ce sport et une ouverture complète vers cet art martial.










L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31