Ville d'Uzès




Le goût fait des émules à Uzès : le collège Trintignant et St Quentin se lancent dans la création d'une boisson fruitée

Lundi 10 Juin 2013

Marc Chenue, explorateur du goût, passionné, créateur de sirops aux saveurs multiples et surprenantes poursuit son initiation au goût auprès des scolaires en proposant un défi Art du goût autour de la création d'une boisson fruité. Les classes de Cm2 de St Quentin la Poterie et la 4e3 du collège Jean-Louis Trintignant se lancent dans une aventure complète, riche et passionnante. Il en ressortira l'acquisition d'un langage d'initié propre à la grande cuisine et des souvenirs en quantité.



Art du goût : les primés. Au premier plan, les lauréats de CM2 de St Quentin le Poterie, au second plan ceux de la 4e3 du collège Jean-Louis Trintignant à Uzès et en arrière-plan, le jury professionnel et les intervenants associés
Art du goût : les primés. Au premier plan, les lauréats de CM2 de St Quentin le Poterie, au second plan ceux de la 4e3 du collège Jean-Louis Trintignant à Uzès et en arrière-plan, le jury professionnel et les intervenants associés
Marc Chenue, explorateur du goût, passionné, créateur de sirops aux saveurs multiples et surprenantes poursuit son initiation au goût auprès des scolaires. Une sorte de mission, que l'animateur s'est donnée pour transmettre des valeurs autour du terroir, son histoire et ses richesses. Son idée de créer un concours autour de la création d'une boisson fruitée où élèves d'une même classe se lanceraient un défi commun a germé dans sa tête il y a un an. Comme un projet innovant encore inexpérimenté, il a lancé cette initiative auprès de deux classes : de Saint Quentin la Poterie au primaire en CM2 et d'Uzès au collège Trintignant en 4e 3.


La recette gagnante de l'école primaire avec Marc Chenue, explorateur du goût
La recette gagnante de l'école primaire avec Marc Chenue, explorateur du goût
Pour l'école, Sylvie Dubrulle-Millard, la maîtresse a bâti un projet de classe autour de cette démarche en plus d'"un fruit pour la récré", défi européen lancé par sa commune. Elle a bénéficié de 8 séances de 2h pour préparer ses élèves.

Pour le collège Trintignant d'Uzès, c'est un peu différent, deux intervenantes ont porté le projet : Peggy Reboul, professeur d'arts plastiques qui a imaginé un projet artistique durable commun à tout le collège, l'an passé. Il interrogeait la manière de consommer, comme une prise de conscience. Isabelle Méric, documentaliste l'a suivie dans cette aventure. Les journées sur la santé ont permis à Marc Chenue de rencontrer les équipes et la principale, Françoise Lacombe. Le projet devient réalité aujourd'hui avec le défi de créer une boisson fuitée et de la valoriser en utilisant un langage approprié devant un jury professionnel.

En pleine préparation...
En pleine préparation...

Top chef junior

Ce lundi 10 juin 2013 à Uzès, des équipes de 4 à 5 élèves d'une même classe se sont affrontées devant un jury d'experts composé d'une diététicienne, Julia Rosa, d'un cuisinier mobile auprès des collèges, M. Tourreau, d'une cuisinière du collège Jean-Louis Trintignant, Mme Grandemange, d'un restaurateur de la Taverne de Sophie à Uzès, Gérard Hampartzoumian, d'un chef cuisinier de la Table2julien à Montaren et d'un chef cuisinier de l'Authentic de St Siffet, Julien Dupont. "Il a été très difficile de départager les équipes tant les projets étaient originaux, les élèves étaient enthousiastes. Il n'y avait pas de louper et des réalisations de très grande qualité" souligne M. Tourreau.

Pour la principale du collège "certains élèves se sont révélés. Ils ont pris des responsabilités. Ils ont posé un autre regard sur l'apprentissage, appris à respecter la parole de l'autre en petit groupe. Enormément d'implication de chacun."

La recette gagnante au collège
La recette gagnante au collège
Le jury a noté les axes développés lors des apprentissages : l'argumentation, la manière de présenter oralement leur création en y associant un vocabulaire approprié ; le dressage du produit, du point de vue esthétique ; et le goût, l'association savante des saveurs à base de fruits, de légumes, d'épices selon les envies.

Pour Marc Chenue, intervenant du goût, il aura fallu une année à partir de janvier pour apprendre à chacun à déguster, à découvrir la diversité du terroir, à acquérir un vocabulaire approprié (voir encadré : le ressenti de Yacine, élève de 4e à l'issue d'une séance). L'odorat a été associé. "Découvrir la dégustation des fruits, poires, agrumes, fruits exotiques et sentir toutes les richesses des saveurs, réaliser des recherches documentaires pour compléter les acquis était la première partie de la démarche. A partir du vocabulaire enrichi, de leurs connaissances des produits, ils ont créé leur propre boisson aux fruits. Ils ont expliqué la texture, l'arôme, le goût et réinvesti les acquis.". A partir de ces découvertes, Marc Chenue les a préparés pendant un mois à l'association des saveurs et à la valorisation des contenus. Pari réussi, il a été agréablement surpris par l'ensemble des propositions. "Je suis fier des enfants bien investis. La démarche était très intéressante. Des enfants inattendus se sont révélés. Leur langage, à tous, a beaucoup évolué." L'animateur du goût compte poursuivre l'aventure l'année prochaine. Avis aux enseignants intéressés...

>> Lire aussi : Main à la pâte pour les scolaires : fabrication de pain traditionnel et initiation au goût à l'occasion de la fête champêtre d'Uzès. Cliquez ici

Atelier Art du goût, 26 janvier 2013, collège Trintignant, Uzès
Atelier Art du goût, 26 janvier 2013, collège Trintignant, Uzès
26 janvier 2013 : Yacine, élève au collège Trintignant d'Uzès en 4eme3 livre son point de vue sur cette première rencontre avec les saveurs sur le blog du collège dédié.

A la découverte des fruits, des goûts et des odeurs avec Marc Chenue.
Tous les mois, Marc Chenue et la classe de 4°3, se réunissent dans le CDI pour faire un atelier de dégustation :
A la première séance, on a senti des huiles essentielles pour découvrir quelles sont leurs odeurs et si ça peut nous évoquer des souvenirs personnels. Chaque élève a sa propre réponse, donc nous avons tous envie d’écouter ce qu’ils ont à dire. Ensuite nous avons goûté des pommes et nous avons dit si elles étaient sucrées, acides ou amères.

A la deuxième séance, nous avons goûté des agrumes et les avons classés dans différentes catégories :
odeurs fruitées, herbacées, boisées, florales ou encore épicées...
Lors du deuxième atelier, nous avons découvert toutes sortes d'agrumes. Nous avons goûté différentes catégories d’oranges. Certaines sont ainsi plus acides ou sucrées que d’autres, et nous avons aussi goûté plusieurs sortes de jus d’orange.

Mon avis personnel : Je trouve que c’est très intéressant de savoir d’où viennent les fruits qu’on mange car avant ces séances d’Art du goût, je ne savais pas qu’il y avait autant de catégories de pommes et d’agrumes.
Yacine, 4eme 3










L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31