Ville d'Uzès




L'Europe se construit avec les comités de jumelage

Lundi 28 Février 2011

La fédération gardoise des comités de jumelage tient son assemblée à Uzès. 18 comités de jumelage y sont représentés sur 39. Son axe fort, sa représentativité permettant les échanges entre adhérents et la formation qu'elle propose. Le même jour, le comité de jumelage d'Uzès étoffait son bureau et présentait son bilan 2009 : les 25 ans d'amitiés et d'échanges entre Uzès et Schriesheim. 2011 s'achemine sur de nombreux échanges entre l'Allemagne et la Pologne. Un projet de jumelage avec l'Espagne est à l'étude.



Gérard Bonneau, président du comité de jumelage d'Uzès accueille Yves-Richard Collins, président de la fédération départementale des comités de jumelage du Gard (FDCJG)
Gérard Bonneau, président du comité de jumelage d'Uzès accueille Yves-Richard Collins, président de la fédération départementale des comités de jumelage du Gard (FDCJG)

La fédération départementale des comités de jumelage du Gard (FDCJG)

Uzès, le samedi 19 février, vibrait au rythme des comités de jumelage du Gard avec la participation de la fédération départementale. L'occasion pour Gérard Bonneau, le président du comité de jumelage d'Uzès d'accueillir, avec le maire, onze adhérents des communes voisines pour partager leur expérience et échanger sur leurs bonnes pratiques, et de conclure par l'assemblée générale de la ville d'Uzès.

L'après-midi démarre par l'intervention du président, Yves-Richard Collins, de la fédération départementale des comités de jumelage du Gard (FDCJG) profitant du
calendrier d'Uzès pour y associer son assemblée générale extraordinaire suite à une annulation sur Beaucaire. "Les soirées à thème sont de grands moments pour se retrouver". La soirée couscous qui réunissait l'ensemble des adhérents d'Uzès était l'opportunité de fédérer le groupe autour d'un repas convivial et instructif.

Le Gard peut se vanter de compter l'une des trois fédérations françaises de jumelage. L'avantage de cette association permet une information régulière sur l'ensemble des comités de jumelage du Gard et une ouverture sur l'actualité européenne en matière d'associations. Yves-Richard Collins ouvre le débat sur les aides et subventions publiques nécessaires au fonctionnement des réseaux associatifs. Il rappelle qu'il faut être en mesure de s'adapter et d'innover. La fédération est un bon tremplin pour rebondir par de la formation ou de l'information sur les autres fédérations. En 2009, la formation sur le thème "les jumelages de A à Z" avait été une réussite. Les thèmes de la création, le fonctionnement, les demandes de subvention étaient alors évoqués. Une nouvelle formation pour 2011 est envisagée sur un thème à définir.

"Le 1er décembre, l'Union européenne, réunie à Bruxelles, décide de faire de 2011, l'année du bénévolat. L'Europe compte 23% de bénévoles de plus de 15 ans, soit 94 millions de personnes. Avec son slogan "Bénévoles faites la différence !", la commission européenne veut sensibiliser le grand public à ce qu'elle considère être une "expression clé de la participation civique et démocratique". Le bénévolat occupe une place importante dans l'économie, mais bien qu'il soit un facteur essentiel de la cohésion sociale, il n'est que rarement reconnu à sa juste valeur. De très nombreux services au public dans de nombreux domaines dont l'associatif sont assurés par des bénévoles. En raison des la crise qui frappe toutes nos sociétés, les subventions se raréfient... Il faut donc faire preuve d'imagination, d'innovation pour s'adapter. En plus de la formation, la fédération propose de l'information régulière au cours de rencontres trimestrielles, bilans des comités, relayées par internet avec la publication de comptes-rendus.

Laudun fédère la communauté espagnole et cultive les différences
Laudun fédère la communauté espagnole et cultive les différences

Comment créer un comité de jumelage ?

Un jumelage est créé par délibération de conseils municipaux entre les deux communes concernées. Une charte est rédigée dans laquelle figure les relations d'amitiés, de culture, de tourisme, de sports et de loisirs. Il est financé par les subventions de la mairie, les adhésions des membres et des actions ponctuelles comme des tombolas ou autres. L'ensemble de ce budget sert au fonctionnement et au financement des échanges scolaires, des voyages culturels...

Pour Laudun, commune d'environ 6 000 habitants, le jumelage avec Carmona, au sud de l'Espagne, près de Séville permet de fédérer l'importante communauté espagnole sur le territoire. Deux soirées à thème sont organisées chaque année. "La soirée paëla animée par deux groupes de sévillanes, le 12 mars prochain, permet à cent convives de se retrouver" explique Pierrette Thibon de l'association Laudun, échanges, amitiés (LEA). Laudun, tout comme Uzès affiche vingt-cinq ans de partenariat avec l'Allemagne et trois ans avec l'Espagne. Ces rencontres permettent d'aborder les différences de culture et de fédérer les communautés. Le tour de table entre tous les comités réunis s'est poursuivi. Le Gard compte trente-neuf communes avec jumelages. Dix-huit adhèrent à la fédération.
Les membres se connaissent tous et échangent volontiers sur leurs pratiques sans aucune concurrence pour que les jumelages européens se poursuivent et s'activent.

Le comité de jumelage d'Uzès

Uzès, célébrait en 2009, les vingt-cinq ans de jumelage avec Schriesheim, en Allemagne rappelant ainsi l'ensemble des échanges menés avec les écoles du secondaire, les dons de livres et carte sur l'Allemagne pour le groupe scolaire Jean Macé, la participation annuelle à la fête de Mathaisemarkt... Les énergies se sont concentrées sur ce grand événement anniversaire.
Le bureau s'étoffe et les actions aussi. Le comité uzétien compte sur l'adhésion d'une cinquantaine d'adhérents dynamiques prêts à relancer les échanges et les animations. L'Espagne est de nouveau évoquée comme un projet de futur jumelage. Les critères restent inchangés : s'associer avec une commune d'environ 10 000 habitants à vocation viticole. Le choix de la localité se porterait sur une commune proche de la mer, à proximité de la France.

25 ans d'amitiés et d'échanges entre Uzès et Schriesheim
25 ans d'amitiés et d'échanges entre Uzès et Schriesheim

Programme sur Uzès

Au programme :

- mars : le voyage à Schriesheim, ouvert à tous, est prévu le 11 mars prochain pour la fête de Mathaisemarkt. Des excursions sont programmées en plus de la visite de l'une des plus grandes foires viticoles de la région.
- juin : accueil d'un groupe allemand avec lequel est envisagé une soirée grillade dans la vallée de l'Eure.
- août : pour la fête votive, environ quatre-vingts Allemands seront accueillis. Une réception est prévue dans la cour de la mairie. Un ensemble de musiciens allemand offrira un concert, le dimanche 4 août 2011 à 18h30 sur la place aux herbes.
- A la demande du collège Lou Redounet, un échange scolaire est en préparation avec l'autre ville jumelle Paczkow, en Pologne. Le comité de jumelage envisage de relancer le partenariat à l'automne prochain en se rendant sur place avec une délégation.










L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31