Ville d'Uzès




Foot : l'ES Uzès-Pont du Gard promue en National...

Jeudi 14 Juin 2012

Exploit dans le foot languedocien ! Le maire de la Ville d'Uzès, Jean-Luc Chapon entouré du président du district Gard Lozère, Francis Anjolras, du président de l'ESUPG, Serge Remon a tenu à rendre hommage et les honneurs mérités au club de foot uzétien pour sa montée historique en National. Benjamin Stamboli, Uzétien, milieu défensif du club montpelliérain, champion de France, a été lui aussi félicité pour son nouveau titre. Nombreux élus locaux, l'ensemble des joueurs, entraîneurs, éducateurs, familles et amis du club de foot avaient répondu présents à l'appel de la Ville pour fêter la montée en National du club d'Uzès.



Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès, entouré à sa gauche de Francis Anjolras, président du district Gard Lozère, de Serge Remon président de l'ESUPG et des joueurs célèbrent ensemble la montée en National du club uzétien
Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès, entouré à sa gauche de Francis Anjolras, président du district Gard Lozère, de Serge Remon président de l'ESUPG et des joueurs célèbrent ensemble la montée en National du club uzétien
Le mardi 12 juin 2012 à 18h à Uzès, non loin du centre ville, la Ville d'Uzès fait encore une fois vibrer le coeur des supporters, des familles, des joueurs, entraîneurs et éducateurs à l'occasion de la montée en Nationale du club de foot, l'Entente sportive Uzès-Pont du Gard, ESUPG. Qui l'eut cru...
"Le président du club n'avait jamais imaginé atteindre ce niveau" titre le Midi Libre du 21 mai 2012 au cours d'une rencontre avec Serge Remon, son président. La Ville d'Uzès depuis ces derniers temps, au travers des services techniques, de la volonté municipale s'est mise en quatre pour que le terrain du stade Pautex d'Uzès, les gradins, l'éclairage, ou encore l'infirmerie soient aux normes de la fédération française de foot. Quel parcours !

Francis Anjolras, le président du district Gard Lozère dira au cours de cette fête, "c'est une saison d'une régularité extrême qui dit combien les joueurs ont joué le jeu, qu'ils sont motivés. C'est un honneur pour le foot languedocien qui n'a rien à envier aux autres avec l'accession de trois clubs aux trois premières divisions pour Montpellier, Nîmes et Uzès. Félicitations à tous."

Que rêvez de plus, l'ambiance est là. La joie se lit sur les visages. Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès en introduction rappelle que "ce sont des modèles et que ce que nous vivons est historique". Le club d'Uzès se situe parmi les soixante meilleurs clubs français. La mairie n'aurait pas tant investi "sans l'esprit et l'effort de l'équipe". Elle savait qu'elle pouvait compter sur la ténacité des joueurs, des entraîneurs et de son président. Elle a également tenu à féliciter l'un des ses concitoyens, Benjamin Stambouli, à l’aube d’une belle carrière puisqu’il n’a que 21 ans et qu'il vient de remporter le titre de champion de France de football aux côtés de son équipe de Montpellier (voire encadré). La joie est grande pour lui aussi. Il l'exprime en remerciant tous ceux qui l'ont vu naître à Uzès alors qu'il jouait dans le club uzétien. "Ce club qui l'a vu grandir" ajoutera-t-il. Il remercie ses éducateurs et félicite le parcours sans failles de l'équipe de foot d'Uzès pour son exploit.

En se tournant vers Serge Remon, le président du club, le maire d'Uzès ajoute : "nous sommes conscients de l’image que vous donnez à la ville et à notre région, Uzès et le Pont du Gard seront cités dans tous les médias nationaux. Je ne doute donc pas que les sponsors historiques du club que je remercie ce soir seront toujours présents et que le club va en accueillir de nouveaux." Car le club avec cette montée en National doit tripler son budget pour passer de 400 000 € à 1,2 millions d'euros. La tâche est rude pour son président qui compte sur tous les soutiens privés et publics. En choeur, nous redisons toutes nos félicitations à l'équipe d'Uzès-Pont du Gard, aux joueurs, aux entraîneurs, aux éducateurs, et au président. Continuez à faire vibrer Uzès, les Uzétiens... En guise de souvenir, la Ville d'Uzès remet la plus grosse coupe qu'elle a pu trouver... aussi belle que celle du district Gard Lozère de foot.

Benjamin Stambouli
Benjamin Stambouli
Benjamin Stambouli est Uzétien. Il est milieu défensif du club montpelliérain, champion de France cette année. Des mains de François Noël, l'adjoint au sport, le conseil municipal lui remet la médaille de la ville pour sa bravoure et son parcours sportif exemplaire. Ici, il est bien connu des amateurs de football. Sa famille réside à Uzès. Toute son enfance, il baigne dans le milieu du foot avec Gérard Banide, son grand-père, Henri son père ou Laurent son oncle. "Cet héritage a dû souvent être lourd à porter, et c’est là tout son mérite" ajoute le maire d'Uzès. Les aînés lui ont sûrement été profitables.

Benjamin a joué à l’Entente sportive, "son club de cœur", entre 2003 et 2005 alors qu’il était au collège Lou Redounet d'Uzès, avant de partir au centre de formation de Montpellier. Après avoir gagné la coupe Gambardella en 2009, il signe son premier contrat professionnel avec Montpellier et connaît aujourd'hui une nouvelle victoire avec le titre de champion de France.










L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31