Ville d'Uzès

Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Démarche Zéro Phyto : Uzès enherbe son cimetière


Après le fauchage raisonné, la Ville d'Uzès enherbe une zone test du cimetière. Un engagement de la ville inscrit dans le plan Zéro Phyto, zéro pesticides lancé en 2016. Voir aussi le reportage de TV Sud consacré à la démarche. Publié le 02/01/2019 I Mis à jour le 03/01/2019



Enherbement d'une zone test du cimetière d'Uzès, le 7 décembre 2018
Enherbement d'une zone test du cimetière d'Uzès, le 7 décembre 2018
La démarche environnementale sans pesticides, initiée par la Ville en 2016, prévoit un plan d'actions qui permet de considérer les espaces verts publics de manière raisonnée. Désormais, la biodiversité est privilégiée pour permettre à l'environnement d'être préservé. "La végétation spontanée se développe naturellement sur un site ou les accotements de voirie. Le contrôle s'effectue par fauchage ou par tonte à des moments clés de l'année" explique Alex Wasselin, responsable du centre technique municipal d'Uzès.

Cette nouvelle pratique implique une autre façon d'agir à l'instar de la gestion des cimetières communaux.

Fin décembre, une zone test d'enherbement d'une allée du cimetière a été réalisée par le jardinier communal du cimetière. En plus de l'entretien à l'année, le cimetière va progressivement être "végétalisé sans trop d'entretien et visuellement très jolie" explique le responsable des espaces verts.

Fauchage raisonné : la Ville traite ses espaces verts, sans pesticides, depuis deux ans. Ici, l'enherbement spontané est controlé pour donner un aspect harmonieux au site.
Fauchage raisonné : la Ville traite ses espaces verts, sans pesticides, depuis deux ans. Ici, l'enherbement spontané est controlé pour donner un aspect harmonieux au site.
"Les habitués ont commencé à s'en apercevoir" explique Alain di Nardo, jardinier qui réalise un travail entièrement manuel. L'herbe a progressivement poussé. Et l'entretien est régulier pour donner un effet gazon sur gravier. Alors qu'il a préparé le sol, pour qu'il soit bien aéré, il sème un tapis de graines composé de trois variétés d'herbes.  Ces herbes sont résistantes au climat méditerranéen et peu consommatrices en eau. 

La composition de fétuques, ray-grass et Poa reptans permet d'avoir un enherbement à l'année, résistante, tolérante aux situations les plus extrêmes (pauvre en eau, froid, chaud...). "Les herbes vont tenir les graviers entre eux. C'est une herbe qui ne pousse pas trop en hauteur et étouffe les mauvaises herbes"

Alex Wasselin ajoute "il s'agit d'une zone test. En 2019, si l'enherbement semé fonctionne bien, on continuera d'autres allées et au printemps la mise en place d'une prairie fleurie."
Une communication sur site informera des nouvelles pratiques communales afin d'informer de ce nouveau changement. Depuis deux ans le cimetière est entretenu au Rotofil faisant la part belle aux herbes spontanées naturelles.

L'ensemble du plan d'amélioration des pratiques horticoles (PAPH) mis en oeuvre par la commune d'Uzès, soutenu par l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, fera l'objet en cours d'année, d'une labellisation Zéro Phyto, après audit par l'organisme certificateur la Fredon Occitanie, réseau de surveillance du sanitaire pour la protection de l’environnement.

Lire aussi : Résultat du concours photo Uzès Zéro Phyto-Automne : un autre regard sur les sauvages de ma rue ! Publié le 30/11/2018

Voir aussi :

TV Sud Occitanie : Uzès par à la conquête des petites rainettes du label "Zéro Phyto" I Christophe Chay, Journaliste reporter d'images I 02/12/2018