Ville d'Uzès




Découvrir le métier de jardinier et la taille des arbustes

Jeudi 19 Février 2015

Leçon de choses par les jardiniers municipaux ce jeudi après-midi devant les enfants du centre de loisirs d'Uzès à la découverte de la nature. Sur les pas d'Eric Dupont et Denis Fouquet pour découvrir un métier et apprendre à respecter la nature.



Eric Dupont, jardinier municipal se prête au jeu des questions-réponses pour ces vacances placées sous le signe de la nature
Eric Dupont, jardinier municipal se prête au jeu des questions-réponses pour ces vacances placées sous le signe de la nature
Après la chasse aux trésors, la taille des arbustes est au programme des sorties récréatives du centre de loisirs d'Uzès cette semaine. Un groupe de vingt-huit enfants de 3 à 13 ans est venu s'initier au métier de jardinier, découvrir la nature et le respect des plantes sur l'espace vert devant l'école maternelle du Parc.

Les questions fusent la "fabrication des feuilles", "la casquette du jardinier", "la forme donnée à l'arbuste". Eric Dupont qui s'occupe des espaces verts de la mairie avec quatre autres jardiniers se prêtent au jeu des questions avec la plus grande écoute et pédagogie. Il explique son métier. "Qu'est-ce qu'un jardinier ?" interroge-t-il. Les doigts se lèvent. "Celui qui aide les plantes à pousser" propose une fillette.

Il acquiesce et ajoute "en plus, il faut connaître un grand nombre de variétés de plantes, leur mode de floraison. Notamment, celui des fleurs pour la beauté des jardins." Il complète en dévoilant une partie de son travail. Là, il explique comment magner le sécateur qui donne forme aux arbustes, en taillant la haie devant lui. Puis, il montre un arbre dépourvu de ses branches, à peine taillé. Il explique ainsi comment obtenir davantage d'ombre. Les éléments naturels nécessaires à la croissance des végétaux sont évoqués terre, eau et soleil et l'importance des insectes pollinisateurs comme les abeilles.

Jardinier à toute épreuve

A chaque mi-saison, les jardiniers municipaux remplacent les massifs de fleurs pour embellir la ville. La prochaine plantation interviendra en avril, mai.

Ces dix derniers jours, ils sont activement intervenus, sur l'ensemble des points stratégiques de la ville touchés par la tempête, comme les cimetières ou les abords des ruines de l'église St Geniès. Suite à 
"l'épisode de mistral d'intensité remarquable mais peu durable" qualifié ainsi par Météo France, les 7 et 8 février derniers, de nombreux résineux n'ont pas résisté. Le vent atteignait un pic d'intensité exceptionnel avec des rafales allant jusqu'à 141 km/h. Comme explique, Eric Dupont, "les conifères : pins, cèdres qui ont des racines horizontales ont été déstabilisés par ces vents violents et les sols détrempés suite aux importantes pluies n'ont rien arrangé."

Aux prochaines vacances, le centre de loisirs envisagerait de poursuivre la théorie par de la pratique en poursuivant l'activité par des plantations sur les abords du site de l'école maternelle du Parc. Les jeunes apprentis jardiniers sont prêts, avides d'en savoir plus pour seconder leurs parents dans leur propre jardin ou sur leur balcon.

Lire aussiLa nature et le sport dans les loisirs de l'hiver pour les 3/13 ans avec le Refuge. En cliquant ici >>>










L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31