Ville d'Uzès




Accueil des nouveaux arrivants : rencontre avec sa ville

Voeux 2013

Mercredi 16 Janvier 2013

Comme la tradition le veut depuis une quinzaine d'années, les nouveaux arrivants sur Uzès sont invités par le maire et le conseil municipal à un petit déjeuner pour les voeux du Nouvel an. L'accueil des nouveaux venus est privilégié avec la présentation de la ville sous forme de quizz sur le patrimoine architectural, culturel et industriel historique.



Accueil des nouveaux arrivants, chaleur et convivialité rythment les échanges
Accueil des nouveaux arrivants, chaleur et convivialité rythment les échanges
Au cours de cette rencontre, les services, les activités culturelles et sportives, le patrimoine de la ville, l'actualité sont présentés. Près de soixante-dix convives sont présents, en provenance de Paris pour certains, avec des origines canadiennes, bretonnes ou d'ailleurs. L'envie de s'installer à Uzès prime. Pour certains, c'est une découverte et une surprise de voir que la ville est reconnue hors de ses frontières en allant sur Montpellier ou Nîmes pour découvrir la région. Chacun a pu converser avec un élu municipal à sa table qui les a accueillis et informés. Le président des AVF, Accueil des villes françaises, Jacques Caunan a présenté l'association et les possibilités offertes pour mieux vivre et organiser son quotidien.


Accueil des nouveaux arrivants : rencontre avec sa ville
Après une chaleureuse matinée à échanger, chacun est reparti avec une pochette garnie de documents pratiques et d'un document inédit, intitulé "De 1980 à nos jours, Uzès, bien dans son temps". Le maire, Jean-Luc Chapon a attiré leur attention sur la réhabilitation du centre ancien, sa rénovation et son passé historique.

En signe d'anecdote, il a évoqué la renaissance du quartier Nicolas Froment près de la place aux herbes. Cet îlot bâti était en friche, seules persistaient des ruines d'habitats en plein coeur de ville. Dans les années 1990, il devient un formidable exemple de réussite architecturale. La municipalité le transforme en 23 logements sociaux en prêts locatifs aidés et crée un parking souterrain de 90 places, toutes vendues en parking privatif. Le pari est gagné d'allier l'ancien et le moderne et de poursuivre les efforts consentis par la ville depuis 1968 de sauvegarder son patrimoine. En 1965, la ville est classée en secteur sauvegardé et bénéficie des avantages de la loi Malraux. Ainsi, elle se développe, maintient son cadre de vie et préserve ses richesses historiques.










L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31