Ville d'Uzès




2018, Uzès lance de nouveaux projets

Mercredi 31 Janvier 2018

Lors de voeux à la population et aux associations, le maire a annoncé les efforts consentis et les travaux à venir.
Publié le 31/01/2018



Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès entouré du conseil municipal lors des voeux communaux
Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès entouré du conseil municipal lors des voeux communaux
En présence des autorités civile, militaire et religieuse, des représentants des associations d'Uzès, Jean-Luc Chapon, entouré du conseil municipal a présenté, jeudi 11 janvier 2018, dans la salle polyvalente ses voeux à la population.

Dans un premier temps, il dressait le bilan de l'année écoulée évoquant les économies d'énergie provenant du contrat de performance énergétique avec la société SPIE, mis en place en janvier. "En 2017, il y aura eu 150 méga watts d'heures économisées" précisait-il. "Ce contrat consiste à installer des ampoules led sur tout l'éclairage public". Evoquant le "casse-tête pour préparer le budget de 2017" avec "le gel des dotations. En 2017, 539 000 euros en moins", et les nouvelles compétences dévolues : "Pacs, passeport, carte d'identité, soutien aux manifestations sportives et associations..."

Il évoquait également l'adhésion au SMEG, syndicat mixte d'électricité du Gard, pour l'implantation de trois bornes de recharges électriques pour les véhicules, sur Uzès, la restauration de l'ancien évêché d'Uzès pour un montant d'1,4 million d'euros.
 

Développement du territoire

En juillet, l'Uzège est passée en Zone de revitalisation rurale (ZRR). Avec la Région, la Communauté de communes informera largement les entrepreneurs souhaitant s'installer sur le territoire pour expliquer le dispositif s'accompagnant d'exonérations fiscales pour de futures implantations. 

La découverte de la mosaïque romaine, datant de la deuxième moitié du Ier siècle avant Jésus-Chirst, découverte lors des fouilles à l'ancienne gendarmerie est également un événement. Le maire formulait "l'espoir sur proposition de la mairie de récupérer la mosaïque qui trouverait sa place dans la salle centrale de l'ancien Evêché étant donné que tous les services culturels seront transférés : musée, archives, office de la culture, animatrice du patrimoine et Ciap, Centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine". Il s'agirait alors d'"un lieu d'exposition permanente".

La Ville gère également les affaires courantes évoquant la fermeture d'une classe à l'école maternelle du Parc, le transfert du centre aéré dans cette même école pour mutualiser, la transformation du PV en forfait de stationnement de 12 € sur les boulevards, l'un des plus faible de France, les investissements communaux sur les trottoirs,  les équipements sportifs rénovés (les nouveaux vestiaires du stade de rugby, les futurs gradins), la préservation du patrimoine urbain et environnemental (fin de la réfection de l'ancien escalier donnant l'accès direct à la Vallée de l'Eure avec l'aménagement du pont de singe disparu avec les inondations, la fontaine de l'abreuvoir du Portalet).

Création des jardins familiaux

"En 2018, lancer de nouveaux projets" évoque Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès

sans augmentation des taux des impôts locaux, outre la deuxième phase de travaux sur l'ancien évêché dont sa cour intérieure, la restauration de la façade Est et l'ascenseur, la poursuite des efforts effectués en faveur de la propreté avec la pose de caméras pour surveiller les conteneurs à ordures ménagères et l'achat d'une balayeuse électrique devrait également débuter la liaison inter quartier Mas de Mèze/Mayac, retardée par les fouilles archéologiques qui s'accompagnera de la création de soixante jardins familiaux.

Le maire d'Uzès a félicité l'investissement et l'engagement de chacun dans la vie associative culturelle, sportive ou caritative de la ville : "vous participez de façon active au rayonnement de la ville et les membre du conseil municipal vous en remercie"

Pour terminer son allocution, Jean-Luc Chapon mettait l'accent sur "les projets structurants pensés à l'échelle intercommunale" pour permettre la mutualisation en évoquant le futur centre culturel et de congrès réalisé par la Communauté de communes Pays d'Uzès, sur le terrain du Refuge rappelant l'importance d'un tel projet pour les associations. Il concluait "Notre territoire a besoin d'un tel équipement."










L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28