Ville d'Uzès





Vandalisme : la place aux herbes visée, samedi soir

Mardi 22 Février 2011

Le maire d’Uzès prend deux arrêtés pour que cessent les actes d’incivilité et de vandalisme sur la voie publique. La place aux herbes d’Uzès en a encore fait les frais, samedi 19 février au soir. La consommation abusive d’alcool est l’une des causes de comportements agressifs et incivils troublant l’ordre public. Les officiers de police judiciaire et les agents de la force publique habilités peuvent dresser des procès-verbaux à l’encontre de tout acte répressif.



La place aux herbes témoigne d'actes de vandalisme
La place aux herbes témoigne d'actes de vandalisme
Samedi 19 février, la place aux herbes est vandalisée. La perturbation du voisinage, l’agressivité verbale et la dégradation du domaine public s’instaurent comme un rituel banalisé. « Cette violence qui s’installe… » diront certains. Le phénomène s’aggravant, le maire avait réagi par un premier arrêté le 20 janvier, rejeté par les services de la Préfecture, et repris le 11 février, pour lutter contre la consommation abusive d’alcool dans les lieux publics.

Face à cette nouvelle attaque, le maire d’Uzès agit de nouveau, par voies d’arrêtés ce lundi 21 février. Il porte sur l’interdiction de consommer de l’alcool sur les places publiques du secteur sauvegardé. Il interdit désormais la détention ou la consommation d’alcool sur ces voies publiques devenues des lieux trop convoités par les incivils, irrespectueux des riverains et de leur entourage. Désormais, les officiers de police judiciaire et les agents de la force publique habilités pourront dresser des procès-verbaux à l’encontre de tout acte répressif.

Le nouvel arrêté municipal du 21 février concernant le secteur sauvegardé

Il est interdit de consommer de l’alcool sur la place Dampmartin, la rue Pélisserie et la place aux herbes à l’exclusion des lieux autorisés : terrasses de cafés, restaurants, lieux de manifestations locales, commerces de vins et cavistes pour dégustation autorisés. Toute personne sera sanctionnée boisson alcoolisée en main ou en état d’ébriété - générant de l’agressivité à l’égard du voisinage et des passants, la dégradation des conditions d’hygiène des espaces publics, par l’abandon de bouteilles et autres résidus sur la voie publique. Cette mesure prend effet à compter de ce jour.

L’arrêté municipal du 11 février étendu à toute la commune

Tous désordres sur la voie publique et la dégradation des conditions d’hygiène des espaces publics seront sanctionnés à certaines périodes de l'année. L’abus et la consommation d’alcool interdits. L’arrêté s’étend à tous les jours de foire et marché, aux périodes d’affluence touristique importante en centre ville, à tout le secteur sauvegardé, ainsi qu’aux parkings des Cordeliers, des marronniers, de l’avenue de la gare et du parc du Duché. Il est rappelé que la consommation de boissons alcoolisées est interdite dans les lieux non autorisés, que toutes quêtes sont illicites, sans autorisation par décision ministérielle, préfectorale ou municipale, sur l’ensemble des lieux publics de la ville d’Uzès : voies, places, parcs et jardins. Il est également interdit à toutes personnes ou animaux d’être allongés et de gêner le libre passage des piétons ou de perturber l’ordre public. Ce deuxième arrêté annule le précédent, daté de 20 janvier, conformément aux requêtes des services de l’Etat, le bureau du contrôle de légalité.











L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31