Uzès, une initiative communale réussie autour des temps périscolaires

Mercredi 3 Décembre 2014

Dresser un premier bilan pour connaître les premières retombées et réajuster le projet en début de parcours, évaluer la charge financière portée par la collectivité et proposer des ouvertures, tels ont été les objectifs de la commission des affaires scolaires, fin novembre, présidée par Marie-Françoise Valmalle, adjointe au maire, déléguée aux affaires scolaires.



Pont des Charrettes : étude autour de l'autoportrait
Pont des Charrettes : étude autour de l'autoportrait
Marie-Françoise Valmalle, adjointe au maire, déléguée aux affaires scolaires et Régis Djimaldet, coordinateur des temps d'activités périscolaires (TAP) posent désormais un bilan de première période très satisfaisant. Avec un taux de participation des élèves de 60 % soit 282 élèves accueillis sur des animations de découvertes gratuites et facultatives. "Cette année d'application de 2014/2015 est expérimentale et tournée vers la recherche du bien-être des élèves tout en offrant des animations de qualité" précise Marie-Françoise Valmalle.

La mairie d'Uzès a lancé les temps périscolaires, sur une semaine de quatre jours et demi comme préconisé par l'Education nationale pour cette rentrée scolaire. Le choix s'est porté sur une mutualisation des services municipaux culturels, éducatifs et de loisirs pour répondre au projet éducatif défini "Donner à l'enfant envie de..." . La formule de la demi-journée, chaque vendredi après-midi propose un maximum de deux activités. Elle tient compte des âges et des rythmes de l'enfant en primaire comme en maternelle. Dresser un premier bilan pour connaître les premières retombées et réajuster le projet en début de parcours, évaluer la charge financière portée par la collectivité et proposer de nouvelles ouvertures pour la rentrée 2015, tels ont été les objectifs de la commission des affaires scolaires, fin novembre, présidée par Marie-Françoise Valmalle. De cette analyse, il en ressort :

Parents et élèves satisfaits de l'organisation

 
  • Les enfants sont très satisfaits des activités proposées par la mairie, considérées comme des temps "à part", ludiques, de découverte, sans évaluation ni jugement. Des sorties en extérieur sont envisagées dès que le temps le permet dans les parcs communaux ou la médiathèque. Du chant, de la musique, des arts plastiques, du sport, de l'environnement, aux loisirs culturels et éducatifs, la palette est riche, variée et complète.
     
  • La grande majorité des parents, réticente au départ face à l'inconnu de la nouveauté du dispositif, est très satisfaite de ce programme proposé.
     
  • Pour la classe unique de Pont des Charrettes dont l'effectif est de 18 élèves, les animateurs effectuent, à chaque cycle, des activités différentes grâce à leurs compétences et au matériel à disposition.
     
  • Les inscriptions aux TAP s'effectueront en même temps que les inscriptions scolaires dans les écoles publiques qui démarrent en février. Les dossiers complets seront à déposer en mairie. Les services en charge des activités périscolaires pourront aider les familles à remplir les dossiers. Le traitement administratif assez lourd en début d'année sera ainsi réduit.
     
  • Les TAP ne sont pas "à la carte". Ils demandent des parents une implication qui justifie l'assiduité des enfants pour proposer une pédagogie de qualité.

Uzès, une initiative communale réussie autour des temps périscolaires
  • Les TAP sont une réussite. Néanmoins, ils représentent indéniablement un coût important pour la commune de l'ordre de 100 520 € sur l'année. L'Etat apporte son soutien à hauteur de 14% du budget global prévisionnel. S'ajoute à ce dernier le montant de la navette proposée aux familles pour acheminer leurs enfants vers le centre de loisirs le mercredi après-midi. 
     
  • Une communication régulière affichée dans les écoles et sur le site internet permet aux parents de connaître le programme des activités en temps réel par cycle ou par semaine. Elle s'ajoute au dossier complet de la rentrée. Il suffit de cliquer sur l'onglet "TAP en pratique".

Perspectives

Le projet éducatif territorial, PEDT, dispositif national afin de maintenir les aides de l'Etat est actuellement en préparation. Les élus et les acteurs municipaux des TAP projettent également la création d'un accueil périscolaire, centre d'accueil de loisirs sans hébergement pour asseoir l'aménagement des TAP à la demi-journée. A l'issue de la commission affaires scolaires, le 24 novembre 2014, les parents d'élèves et les enseignants sont invités à s'associer au futur projet de rentrée 2015/2016.

Uzès, une initiative communale réussie autour des temps périscolaires

Les TAP en chiffres

Le choix de la mise en place des TAP s'est porté sur une mutualisation des services municipaux culturels, éducatifs et de loisirs pour répondre au projet éducatif impulsé (en bleu sur le graphique). A cet effectif, s'ajoutent des personnels extérieurs qui ont été recrutés pour assurer la diversité des animations proposées et répondre au taux d'encadrement nécessaire.

33 personnes au total sont mobilisées dont seize personnes extérieures à la commune pour animer les activités. Douze animateurs BAFA et quatre éducateurs, animateur ou professeurs des écoles ont été recrutés ou détachés. A cet effectif s'ajoutent les quinze éducateurs sportifs, professeurs de musique et les animatrices médiathèque qui sont détachés (personnel communal). Enfin, deux personnes, le coordinateur du projet et une assistante assurent le pilotage du projet et son suivi pour remplir les objectifs ainsi définis. 

Sur les 470 enfants des quatre établissements publics concernés sur Uzès : maternelles du Parc et du Pas du Loup, primaires du groupe scolaire Jean Macé et de Pont des Charrettes, 60 % ont adhéré à l'offre éducative d'une demi-journée de découverte, tous les vendredis après-midi sur les thèmes du chant, de la musique, des arts plastiques, du sport, de la nature, des loisirs culturels et éducatifs. Seulement, 12 % ont abandonné en début d'année. Pour la majorité à 92% (53 enfants), il s'agit du manque d'assiduité. 











L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31