Ville d'Uzès





Uzès commémore la grande Guerre et la paix

Vendredi 13 Novembre 2015

11 novembre : message de paix porté par les élèves de l'école St Anne d'Uzès aux côtés de la préparation militaire marine, des officiels, des associations patriotiques et de la population. Découvrez la cérémonie en images.



Message de paix illustrant une colombe symbolique réalisée par les élèves de l'école St Anne d'Uzès aux côtés de Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès et président de la Communauté de communes Pays d'Uzès
Message de paix illustrant une colombe symbolique réalisée par les élèves de l'école St Anne d'Uzès aux côtés de Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès et président de la Communauté de communes Pays d'Uzès
Uzès commémorait la victoire et la paix en ce mercredi 11 novembre 2015, hommage à tous les "morts pour la France" de la Grande Guerre de 1914-1918.  Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès et président de la CCPU, dans son discours officiel prononcé pour les cent ans de cette commémoration rappelait que "le 11 novembre 1915, la France, l'Europe et une partie du monde sont engagées depuis près de quinze mois dans ce qui allait devenir la Première guerre mondiale". A ses côtés Denis Bouad, président du conseil départemental, les élus municipaux, de nombreux Uzétiens, collégiens et élèves étaient venus pour ne pas oublier ses instants tragiques : "l'année 1915 sera la plus meurtrière de tout le conflit" soulignera-t-il.

Une colombe, signe de paix

Cette commémoration également porteuse d'un message de Paix adressé aux générations actuelles et futures s'illustrait avec la colombe déposée au pied de la stèle par la dizaine d'élèves de l'école St Anne. Ce dessin réalisé en classe trônait aux côtés de la traditionnelle flamme du Souvenir Français, du dépôt de gerbe par les présidents de l'association des anciens combattants, du souvenir français et des médaillés militaires, puis celles du maire d'Uzès et président de l'intercommunalité, aux côtés du président départemental.

L'appel des Uzétiens morts pour la France durant cette guerre meurtrière et le  message de la Fédération nationale des anciens combattants étaient pour la première fois énoncés par les stagiaires du centre de préparation militaire marine de Nîmes. Une première pour Uzès. Parmi eux se trouvait un jeune habitant d’Arpaillargues, Léo, qui se forme à la maçonnerie à la Maison des Compagnons du Devoir de Nîmes.

Cette Préparation militaire marine permet à des jeunes garçons ou filles âgés de 16 à 21 ans de découvrir la Marine nationale. Durant plusieurs jours au cours d'une année scolaire, ces stagiaires suivent un cycle de formation composé de cours, d'exercices, de cérémonies et d'une semaine complète dans une base navale à Toulon ou Brest.

Ces jeunes en formation s'illustraient aux côtés des Sapeurs Pompiers d’Uzès, des officiers et sous-officiers d’active et de réserve, des porte-drapeaux, des associations patriotiques, des anciens combattants, des enfants des écoles, collèges et lycée d’Uzès et des Uzétiens et Uzétiennes. Un hommage qui chaque année ne laisse pas insensible, porteur d'un message de paix.












L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30