Ville d'Uzès


Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Uzès : aménagement durable du rond-point de l'Europe de Pont des charrettes

2e partie


Le projet durable se poursuit avec l'aménagement du rond-point de l'Europe, à l'entrée de Pont des charrettes, grâce à l'étroite collaboration entre le Grand Mas, les élèves et les services techniques de la Ville d'Uzès. Il est conçu pour respecter l'environnement et valoriser l'entrée de ville.



Rond-point de Pont des charrettes : les élèves du Grand Mas réalisent la deuxième partie de l'aménagement qui sera livré mi-avril
Rond-point de Pont des charrettes : les élèves du Grand Mas réalisent la deuxième partie de l'aménagement qui sera livré mi-avril
Dans la continuité de l'aménagement du terre plein situé avant le rond-point de l'Europe, une équipe de futurs professionnels en espaces verts entreprend depuis le 19 novembre dernier, l'aménagement du rond-point. Ils sont cinq élèves motivés et enjoués en première année de certificat de technicien (CTJEV) en jardins espaces verts par apprentissage à la MFR Grand Mas d'Uzès. Jérôme, Mawrick, Geoffrey, Pacôme et Thomas concrétisent le projet initié par la promotion précédente et validé par la Ville d'Uzès.

Ils sont accompagnés par leur professeur, Stéphane Gandon, paysagiste à Rochefort du Gard, lui-même formé par le Grand Mas. Les jeunes apprentis ont commencé par la maçonnerie de la partie centrale du rond-point et ont installé des galets autour des mâts, délimité par des bordures en demi-rondins.

Un projet pédagogique

Un aménagement esthétique au service de la pédagogie de la MFR Grand mas et de la collectivité
Un aménagement esthétique au service de la pédagogie de la MFR Grand mas et de la collectivité
Ce chantier pédagogique durera jusqu’à la mi-avril. Les drapeaux seront conservés. Autour de ces derniers sera créé un anneau végétalisé avec des arbustes résistants à la sécheresse. Le gazon sera remplacé par de la "Lippa nodiflora" : plante tapissante qui a fait ses preuves comme alternative au gazon traditionnel, supprimant définitivement les tontes et économe en eau.

Au cours de ces cinq mois, ils réaliseront l'ensemble des techniques paysagères dévolues à leur métier comme la petite maçonnerie, l'enrochement, les bordures, le système d'arrosage goutte à goutte pour effectuer les apports en eau occasionnel et les plantations. Ils respecteront le contenu du cahier des charges validé, le plan de masse et compléteront la partie financière et achat en consultant différents fournisseurs ou en se fournissant au Grand mas dans le cadre de la convention.

Réduire les impacts environnementaux et embellir la ville

Jérôme, Mawrick, Geoffrey, Pacôme et Thomas concrétisent le projet initié par la promotion précédente et validé par la Ville d'Uzès
Jérôme, Mawrick, Geoffrey, Pacôme et Thomas concrétisent le projet initié par la promotion précédente et validé par la Ville d'Uzès
Le projet est conçu pour réduire les impacts environnementaux grâce aux plantes méditerranéennes résistantes à la sécheresse et de faible consommation en eau. Il s'intègre dans le paysage en proposant un point de vue esthétique depuis l'entrée de ville. Sur la partie centrale du rond-point, un mouvement de terrain circulaire autour des drapeaux sera créé. Il sera enroché avec des blocs de pierre calcaires de la région et agrémenté d'arbustes persistants et de plantes vivaces.

Ces végétaux, adaptés aux sols calcaires nécessiteront un arrosage occasionnel. Leur choix s'inscrit dans une politique de développement durable. Cet aménagement ne nuira en aucun cas à la visibilité des automobilistes. Il apportera un décor floral en toute saison grâce à la majorité des arbustes persistants. Certains d'entre eux rappelleront le patrimoine végétal de nos garrigues avec leurs senteurs floristiques ou aromatiques comme le ciste, le romarin, la lavande, la coronille, l'arbousier, le saponaire. Certains végétaux sur le site pourront être récupérés et intégrés au nouvel agencement. Des groupes de trois cyprès florentin à port étroit pourront venir compléter l'aménagement paysager.

La floraison des arbustes et des plantes vivaces s'échelonneront de mai à septembre voire davantage, pour offrir en période d'affluence touristique un accueil agréable et esthétique. En parallèle les équipes municipales des espaces verts viennent de fleurir la ville avec les plantations d'hiver. 5 000 pensées en provenance du Grand mas ornent désormais les différents massifs de la commune. Cette première expérience réussie avec le Grand Mas sur la création de nouveaux aménagements paysagers devraient permettre d'ouvrir une nouvelle perspective pour la butte Rancel et l'avenue du 8 mai 1945 courant 2013. Projets à suivre...