Ville d'Uzès





Scolaire, à la découverte des saveurs, des biscuits, du pain... et de la nature

Mardi 19 Juin 2012

Retour sur l'éveil aux cinq sens à l'occasion de la fête de la vigne et du pain 2012 dans la vallée de l'Eure.
102 élèves de primaire ont suivi un parcours pédagogique sur la faune, la flore, le patrimoine historique de la vallée. En point d'orgue de cette journée, les animations et les ateliers autour du pain et du goût, véritables expériences et apprentissages sur l'éducation au goût et à l'alimentation. Cette initiative est le fruit d'un partenariat étroit qui lie l'office municipal de la culture d'Uzès, le comité de promotion agricole d'Uzès et les boulangers partenaires de l'union des maîtres-artisans boulangers gardois avec l'ensemble des écoles partenaires et le collège Lou Redounet à travers la SEGPA.



Lors de la dernière fête champêtre 2012, les ateliers du goût ont réuni 102 élèves du primaire. Les organisateurs en photo avec la classe de St Siffret.
Lors de la dernière fête champêtre 2012, les ateliers du goût ont réuni 102 élèves du primaire. Les organisateurs en photo avec la classe de St Siffret.
Le comité de promotion agricole d’Uzès, l’office municipal de la culture d'Uzès, l’union des maîtres artisans boulangers du Gard par le biais des professionnels d'Uzès et de l'Uzège, et la Ville d’Uzès viennent de fêter la 5ème édition de la fête de la vigne et du pain à Uzès les dimanche 13 et lundi 14 mai 2012 dans la vallée de l’Eure. Retour sur la découverte des sens et du goût autour d'une rencontre scolaire insolite avec les boulangers d'ici, les professionnels du goût, de la culture et une classe du collège Lou Redounet avec quatre primaires : deux CM1 de l'école St Anne d'Uzès et deux classes des écoles publiques de St Siffret et Sanilhac. En tout, 102 élèves ont bénéficié d'un apprentissage sur les sciences et vie de la terre en plein air et d'une promenade pédagogique, "parcours botanique" concoctée par Marc Chenue et l'office municipal de la culture d'Uzès, sur le site. Les principaux axes étaient la découverte de la faune et de la flore et les vestiges historiques du passé. Une journée inoubliable et mémorable pour l'ensemble des élèves avec pique-nique sur place préparé par les boulangers.

A travers divers ateliers et animations, les journées de la vigne et du pain éveillent et éduquent aux cinq sens, grâce à la découverte de la fabrication du pain notamment. Les enfants accompagnés de leur enseignant partagent ainsi des moments forts guidant leurs savoirs et les comportements alimentaires pour plus de responsabilité et d'autonomie dans leurs choix quotidiens.

>> Lire aussi l'article sur la fête champêtre 2012 dans la vallée de l'Eure. Cliquez ici

Scolaire, à la découverte des saveurs, des biscuits, du pain... et de la nature
Cette année, le thème « Manger, bouger » portait sur les biscuits, avec la participation de la diététicienne, Julia Rosa, l'animateur du goût, Marc Chenue, l'office municipal de la culture d'Uzès et la 4e section d'enseignement général et professionnel adaptée du collège Lou Redounet, SEGPA. Son histoire, sa place dans l’alimentation, les différents types de fabrication : maison, artisanale et industrielle ont été le fil conducteur de cette sensibilisation à l’équilibre alimentaire. Un questionnaire préalable aux parents a permis de mieux cibler les comportements des enfants. Il portait sur le sommeil, les allergies, la participation aux courses, leur implication dans la préparation des repas. Pour Julia Rosa, la diététicienne, "il était intéressant de voir que 10 à 15% d'entre eux pratiquent une activité physique plus ou moins intensive d'une heure à sept heures. Beaucoup d'enfants participent à la cuisine, aux achats. 30% ont des troubles du sommeil avec des réveils difficiles." Cette entrée en matière a permis de découvrir le groupe alimentaire de référence des biscuits, son apport nutritif au cours d'une dégustation, de l'étude d'emballages sélectionnés. "C'est ainsi qu'ils se sont aperçus des différences de composants alimentaires entre une madeleine fabriquée maison et un produit industrialisé. Six ingrédients sont utilisés pour le premier et de seize à vingt-quatre pour l'autre". Ils ont pu ainsi découvrir les différences entre les différents additifs naturels, "utiles", tolérables et ceux utiles à l'industrialisation comme le liant, le colorant, les conservateurs... "A l'issue de l'atelier, ils ont bien restitués l'information transmise en sériant les sucres rapides et lents intéressants, des autres lors de la dégustation des différents biscuits."


Scolaire, à la découverte des saveurs, des biscuits, du pain... et de la nature
De leurs côtés, les boulangers, au nombre de quatre, Jean-Marc Tourel de la boulangerie du Moutas à Uzès, Antoine Chaparra de Sanilhac, Christophe Blampin de la Nougatine d'Uzès et Dominique Quelo de Vers-Pont du Gard ont animé l’atelier « les petits mitrons » destiné à sensibiliser et à découvrir la fabrication du pain. Antoine décrit ce moment que les enfants apprécient particulièrement car ils mettent la main à la patte : "ils ont façonné des pains en forme de fougasse qui ont été cuits sur place. Ils sont repartis avec leur production et leur diplôme de Petit mitron. Le cadre de la vallée de l'Eure se prêtait bien à cette expérience. Sous l'effet du lieu, de la nature, les enfants étaient heureux." D'autre part, les sandwichs confectionnés pour l'occasion sur place ont permis d'apprécier le Raspaillou, le pain bio artisanal gardois avec huile d'olives, poulet, salade et tomates.

Scolaire, à la découverte des saveurs, des biscuits, du pain... et de la nature
Le collège Lou Redounet, avec six élèves et leur professeur Ludivine Lacroix, intervenait sur les cinq sens par la dégustation de différents pains et de jus de fruits plus au moins sucrés. Ainsi, les élèves ont découvert les sensations gustatives des pains comme l'acidité du pain complet, l'amertume du pain de seigle, le goût classique du pain à la farine de céréales, le sucré avec le pain viennois confectionné par Jean-Marc Tourel. Les jus de fruits de Luc Reynaud, viticulteur de St Siffret ont permis d'analyser les contrastes de goûts entre les raisins noirs enrichis en sucre ou pas et le raisin blanc acidifié, les couleurs entre un jus de pommes et un jus de raisin blanc. Sur cet atelier, "les avis étaient très partagés" commente le professeur-animateur. "Certains élèves étaient attirés par les jus de fruits sucrés et d'autres par les acidifiés. Les avis étaient très partagés. Les pains complet et viennois étaient les plus appréciés." Une belle "leçon de choses" qui a permis de prendre conscience des effets de l'alimentation sur le corps et de ses conséquences.











L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31