Ville d'Uzès





Rencontre intergénérationnelle pour unir et partager

Jeudi 1 Septembre 2011

Le centre de loisirs d'Uzès, le Refuge a connu une fréquentation record en juillet et en août. Chaque année, des initiatives nouvelles comme celles des rencontres intergénérationnelles avec l'Hôpital d'Uzès sont des moments de découverte et d'ouverture sur le monde pour les enfants. Retour sur cette expérience riche de l'été.



Les enfants du centre de loisirs Le Refuge rencontrent leurs ainés pour des échanges inoubliables pendant l'été.
Les enfants du centre de loisirs Le Refuge rencontrent leurs ainés pour des échanges inoubliables pendant l'été.
Liens, partages et échanges résument les rencontres intergénérationnelles de l'été à l'initiative de l'Hôpital d'Uzès et du centre de loisirs d'Uzès, le Refuge. La volonté de créer du lien entre jeunes et anciens est un projet social initié par le service animation du centre hospitalier depuis près de dix ans. L'école maternelle du Pas du loup, l'office de tourisme d'Uzès et de l'Uzège en sont les témoins. Les résidents des Jardins de l'Escalette, des Terrasses de Gisfort et le service de soin de longue durée de l'hôpital en ont bénéficié.

Pour Jennifer Boix, responsable du projet et animatrice à la maison de retraite des Jardins de l'Escalette, ce sont des moments privilégiés qui favorisent la connaissance de l'autre et offre de l'espoir aux personnes âgées en quête d'ouverture et d'espérances. Trente à quarante enfants de 4 à 11 ans ont participé et quinze résidents se sont investis dans ces premières rencontres estivales autour de souvenirs de vacances d'hier et d'aujourd'hui partagés, d'ateliers d'arts plastiques sur le "cadavre exquis", jeu collectif inventé par les surréalistes en 1925 ayant permis de laisser une belle trace dans la mémoire collective avec la fresque géante à l'accueil de la maison de retraite, le loto intergénérationnel avec les bonbons offerts par Haribo "lotés" ou encore le pique-nique de l'amitié pour clôturer l'expérience, le 4 août dernier.

A l'occasion de ce repas, Henri, résident aux Jardins de l'Escalette témoigne "c'est un peu de joie de voir ces jeunes qui courent, à droite et à gauche". Anaïs, 8 ans, garde de cette expérience le souvenir des "chansons chantées ensemble", de l'activité manuelle "une feuille, une assiette, les empreintes laissées à la peinture" ou encore les "bonbons" remis en récompenses. Pour Olivier Robin, le directeur du centre de loisirs, le challenge n'était pas aisé. "Les enfants étaient intimidés à la première rencontre. Il a fallu les accompagner pour les suivantes, pour susciter le dialogue et l'échange. Pour certains d'entre eux, c'était l'inconnu. Leurs grands-parents sont plus jeunes." Fort de ce constat, toute l'équipe a conjugué les efforts nécessaires pour offrir des moments inoubliables. Au bout du compte, "les enfants étaient enchantés" . Le centre de loisirs et le service animation de l'hôpital réfléchiront à de nouvelles initiatives pour que le lien intergénérationnel se tisse encore et que la magie de la spontanéité et la proximité avec les enfants s'opèrent et durent auprès de nos ainés.











L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31