Ville d'Uzès


Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réfection de la toiture de l'hôtel de ville : avant-dernière tranche


La sixième et avant-dernière tranche de la réfection des toitures de l'Hôtel de ville va démarrer. L'échafaudage vient d'être installé ce jeudi 25 septembre pour une durée de quatre mois. La dernière tranche des travaux de couverture concerne le corps de bâtiment sur le boulevard Gide, et le retour sur la rue du Salin qui sera interdite à la circulation.



Lancement de la 6e tranche des travaux de couverture  de l'Hôtel de Ville, côté boulevard Charles Gide et rue du Salin. Photo : Drone Aero Services
Lancement de la 6e tranche des travaux de couverture de l'Hôtel de Ville, côté boulevard Charles Gide et rue du Salin. Photo : Drone Aero Services
Elle sera réalisée sur deux exercices budgétaires de la commune pour s'achever au printemps 2015 (phase 6 en vert réalisation en cours, jusqu'à fin janvier, phase 7 en bleu, en prévision sur l'exercice 2015). L'architecte du patrimoine, Gabrielle Welisch, est en charge de la maîtrise d'oeuvre qui définit la nature et le suivi des travaux.

Ils s'inscrivent dans la continuité des travaux d'entretien déjà effectué depuis 2008 et comprennent la dépose de la couverture existante, la réfection de la charpente, la repose de la nouvelle couverture, la fixation des pots à feu (décoration sur le fronton de l'édifice), la protection en plomb sur la corniche.

Le bâtiment classé monument historique date du XVIIIe siècle. Au XIXe, la toiture, côté boulevard, est modifiée pour recevoir une couverture en ardoise, davantage au goût du jour. "L'architecte Méry de l'époque voulait réaliser une couverture dite à la Mansart, avec un brisis couvert en ardoise, comme quelques années plus tard l’architecte Bernady à la Caisse d’épargne. Dans la logique de son projet, le faîtage est parallèle au boulevard." précise Gabrielle Welisch dans son étude.

Cette dernière ne sera jamais approuvée. "Mery propose alors un deuxième projet avec une toiture centrale plus haute et les extrémités plus basses, l'ensemble en tuile en canal".

Phase 6, en vert, réalisation de l'avant-dernière tranche de la toiture de l'Hôtel de ville, de septembre à fin janvier. Dans la continuité, la phase 7 en bleu, devrait s'inscrire sur l'exercice 2015.
Phase 6, en vert, réalisation de l'avant-dernière tranche de la toiture de l'Hôtel de ville, de septembre à fin janvier. Dans la continuité, la phase 7 en bleu, devrait s'inscrire sur l'exercice 2015.
Cette option prise restera inadaptée car les pentes de toits alors réalisées sont assez fortes, et n'assurent pas une étanchéité optimale avec ce type de tuile. Au XXe siècle, on remplacera le couverture traditionnelle par des tuiles mécaniques, plates et plus adaptées à cette forme de toiture remaniée. Pour ces mêmes raisons techniques, le projet actuel prévoit le remplacement des tuiles mécaniques afin de garantir une meilleure étanchéité. Elles sont dites de Marseille, seule la teinte sera remplacée dans un ton plus harmonieux avec les tuiles à canal existantes. La nouvelle couverture s’intégrera ainsi dans le paysage des toitures du secteur sauvegardé - tout en gardant une connotation début XXe siècle par le matériau utilisé.

L'investissement global pour cette sixième et avant-dernière tranche (voir schéma) s'élève à 148 814 € HT dont des demandes subventions ont été effectuées auprès de la DRAC LR à hauteur de 40% (59 526 €) et accordées, la Région à hauteur de 15% (22 322€) et le Département, 25 % (29 763 €). La mairie d'Uzès participe à hauteur de 20 % soit 29 763 € selon le plan de financement présenté.

Maîtrise d'ouvrage : Ville d'Uzès
Maîtrise d'oeuvre : Gabrielle Welisch, architecte du patrimoine, Uzès (30)
Entreprise : Bourgeois, Fourques (30), spécialiste conception-réalisation toiture et travaux d'art