Ville d'Uzès


Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Redonner à la ville, esthétisme et harmonie en pavant les trottoirs


Les marquages au sol dans la ville sont destinés à préparer le futur chantier de rénovation du tour de ville qui sera entièrement pavé. Une étude en cours permet de détecter les réseaux et préparer les relevés topographiques sur Uzès. Publié le 29/09/2017



Relevés topographiques et marquage au sol destiné à préparer le futur chantier de rénovation des trottoirs, centre ancien d'Uzès
Relevés topographiques et marquage au sol destiné à préparer le futur chantier de rénovation des trottoirs, centre ancien d'Uzès
Depuis lundi 25 septembre, le tour des boulevards est coloré, marquages verts, jaunes, rouges... Le sol est ainsi repéré par différents marquages fluo pour réaliser l’étude topographique et déterminer l’emplacement des réseaux. Ce travail prépare le futur chantier du pavage des rues, sur la ceinture des boulevards d’Uzès et durera jusqu'à mardi 3 octobre.
 
« Une équipe a détecté les réseaux enterrés, avec un tracé à la bombe» explique Alain Mazas, technicien du cabinet de géomètres experts Chivas. « Nous, nous réalisons actuellement les relevés topographiques et ceux des marquages au sol réalisés par Detect réseaux, pour établir les plans topographiques intégrant ces réseaux enterrés. »

Marquage pour repérer les réseaux enterrés, boulevard Charles Gide à Uzès
Marquage pour repérer les réseaux enterrés, boulevard Charles Gide à Uzès
Il s’agit de la phase préparatoire en vue de la réfection des trottoirs et de la reprise des réseaux enterrés si besoin. Il ajoute « les entreprises pourront ainsi éviter de casser les conduites lors de la réalisation des travaux. Par exemple, on saura où repérer la conduite de gaz pour éviter de l’endommager. »
 
Les trottoirs depuis la rue St Julien, en face du parking des marronniers, en passant par les boulevards, la mairie, la place Albert 1er jusqu’à la rue Paul Foussat seront entièrement pavés. Est concerné le côté gauche du trottoir en suivant la circulation pour donner plus de cachet à la ville et plus d’harmonie au centre historique. Une attention particulière sera portée à l’accessibilité aux commerces pour répondre aux normes exigées dans la mesure du possible. Il s’agira de 3 500 m2 de pavements. Les travaux devraient démarrer début janvier.