Ville d'Uzès





Projets, transfert de compétences vers la communauté de communes, l'année 2016 se décline

Mardi 12 Janvier 2016

Au cours des voeux du 8 janvier, Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès affirme les efforts consentis par la commune et présente les projets futurs - sans oublier l'investissement des associations locales.



Cérémonie des voeux : Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès revient sur les douloureux événements qui ont marqué 2015
Cérémonie des voeux : Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès revient sur les douloureux événements qui ont marqué 2015
"Nous avons bouclé cette année 2015, et 2015 s'est terminée comme elle avait commencé, par des attentats sanglants qui ont traumatisé notre pays" annonce, en préambule de ses voeux aux institutionnels et aux responsables d'associations, Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès et président de la Communauté de communes Pays d'Uzès.

"Ce triste épisode de  notre histoire, nous allons simplement souhaiter qu'il ne se reproduise plus" ajoute-t-il avant de présenter le bilan de cette année marquée par les intempéries d'octobre 2014, avec les inondations, et de mars 2015, avec les tempêtes de vent. "Plus d'1,5 million d'euros ont été consacrés à cet investissement, qui représente un effort considérable dans une période où les collectivités territoriales subissent de plein fouet les baisses de dotations financières imposées par le gouvernement." Il achève son discours en indiquant, que les impôts sur Uzès ne seront pas augmentés pour la cinquième année consécutive.

Deux axes forts sont soulignés au cours de cette soirée, le transfert de certaines compétences à la communauté de communes, détenues au préalable par les communes. Il s'agit de la médiathèque d'Uzès, soulignant que "la Ville d'Uzès financera le fonctionnement de la structure à hauteur de 300 000 euros tous les ans". De même que pour la compétence enfance, les centres aérés seront aussi délégués à l'instar des crèches.

Le maire d'Uzès aborde également la politique de la ville, avec un quartier d'Uzès retenu comme éligible par les services de l'Etat. Des premières actions voient le jour sur la ville comme "Les navettes du mercredi qui viennent d'êtres mises en place entre différents quartiers et le centre ville" explique-t-il. Ce dispositif pourrait s'étendre, dans quelques mois, à un deuxième jour dans la semaine en fonction de la fréquentation sur cette nouvelle ligne de bus. Des jardins familiaux seront également implantés au nord de la ville.
"Permettre à Uzès de continuer à se développer de façon harmonieuse" Jean-Luc Chapon, maire d'Uzès  

Secteur sauvegardé et PLU, des priorités

Les projets en cours portés par la mairie sont ainsi rappelés comme l'embellissement de la placette St Roman, évolution de tout un quartier signant la fin de la restauration du secteur sauvegardé actuel, ainsi que l'extension de ce dernier. Le maire ajoute : il s'agit "d'embellir Uzès en dehors du centre ville" sur 44 hectares de surface au lieu de 11 précédemment. La restauration de certains immeubles pourra être ainsi finalisée. L'assemblée est invitée à participer à la réunion d'informations portant sur ce dossier le mardi 19 janvier prochain à 18h30 en mairie, au cours d'une réunion publique avant la procédure administrative définitive qui actera la mise en oeuvre officielle, après la phase d'études et d'inventaire.

D'autre part, la réalisation du gymnase de Mayac par le Conseil départemental est en bonne voie. Tout comme le rond point de l'entreprise Haribo pour lequel la mairie a conclu un accord avec l'entreprise pour échanger les terrains nécessaires. La restructuration des lycées Charles Gide et Georges Guynemer se poursuit. Le permis de construire vient d'être déposé. Les sondages archéologiques ont commencé. "Les travaux vont donc débuter en 2016 permettant la création d'un internat, d'un réfectoire et d'une salle polyvalente."

La toiture de l'ancien évêché est également inscrite au programme des travaux pour 1 400 000 € d'investissement, avec des demandes de subventions auprès des services publics concernés. 2016 verra aboutir de nombreux projets et initiera de nouvelles perspectives pour construire le rayonnement d'un territoire dans son ensemble.

Uzès, nouveau périmètre d'extension du secteur sauvegardé, validé le 25/07/2005
Uzès, nouveau périmètre d'extension du secteur sauvegardé, validé le 25/07/2005

Oeuvrer pour le bien du territoire et son développement

Le nouveau plan local d'urbanisme, PLU arrive lui aussi à sa phase terminale. Il va permettre à Uzès de continuer à se développer de façon harmonieuse. Dans les années futures, de nouvelles constructions seront facilitées sur "les dents creuses", espaces non construits entourés de parcelles bâties. Le PLU en sera le garant.

La Communauté de communes Pays d'Uzès, avec la ville, travaille "de concert"   veille également "à oeuvrer pour le bien du territoire et pour son développement". La zone commerciale du Sablas à Montaren, la zone artisanale du Mas de Mèze à Uzès, avec à moyen terme la construction d'une future voie reliant le rond-point de Mas de Mèze à celui d'Arpaillargues en sera l'illustration, de même que la commercialisation de la zone de Lussan.

Lire aussi l'article : Le dynamisme des associations d'Uzès, publié le 12/01/16. Cliquez ici >>>











L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31