Ville d'Uzès





Mémoire d'ici : Terre des enfants, sauver l'enfance en détresse

Mardi 30 Mars 2010

partout où elle en exprime le besoin et la nécessité : Madagascar, Burkina Fasso, Roumanie, Haïti, Colombie...



L'école de la Ruche, Madagascar : 210 élèves accueillis
L'école de la Ruche, Madagascar : 210 élèves accueillis
Bulletin trimestriel, automne 2009 : Terre des enfants lance un appel par le biais de la correspondance des populations locales. Des messages du monde affluent. Ils témoignent de la souffrance des pays en crise. Floréal Garcia s'exprime ainsi sur la situation à Madagascar : "La préoccupation essentielle des Malgaches des villes est toujours de trouver un travail qui assure le riz quotidien". Le pays est en proie à la misère. Le chômage touchent tous les secteurs y compris le tourisme. Une lutte de pouvoir paralyse le pays et son économie. D'autres nouvelles tombent sur le blog de l'association : "Burkina Fasso compte environ 75% d’analphabètes"... Haïti : "Avant le séisme qui a broyé une partie du pays, les haïtiens étaient broyés par une incommensurable misère... Aujourd’hui, Haïti est à la UNE des médias... le monde découvre ce pays dont on parle si peu".

Quelle est l'action de Terre des enfants ?

Terre des enfants est née un beau jour de 1980 dans le Gard, à Codognan. L'association s'inscrit dans la lignée de Terre des hommes, fondée en 1977 par Edmond Kaiser, originaire de Suisse à la suite d'une visite d'un orphelinat. L'endroit insalubre donne l'idée à cette oeuvre de charité d'aider l'enfance en détresse et de redonner une dignité humaine partout où le besoin est présent. Elle prend sa source dans le bénévolat.

Son action principale s'effectue à Madagascar, où l'association, propriétaire d'un orphelinat et de deux écoles primaires, apportent une aide concrète à près de 540 enfants sans compter les emplois induits. Par son soutien financier, elle oeuvre également à l'éducation des enfants du Burkina Fasso, avec la construction d'unités scolaires érigées en pleine brousse, en Colombie, en Roumanie et en Haïti, où d'importants fonds sont collectés pour reconstruire l'orphelinat en partie détruit par le séisme et nourrir leurs pensionnaires.

La maison de Pierre, Madagascar, bâtisse originelle, en cours de restructuration
La maison de Pierre, Madagascar, bâtisse originelle, en cours de restructuration

Pouvez-vous présenter votre projet phare actuel "la maison de Pierre" et "Femmes à venir" ?

Grâce à un important don, la maison de Pierre verra bientôt le jour à Tamatave à Madagascar pour accueillir un dispensaire avec médecin, dentiste, kinésithérapeute..., une bibliothèque, les bureaux de l'association, des chambres d'accueil pour les responsables de la mission et une salle de réunion.

Avec près de 220 m², le projet architectural permettra de réorganiser fonctionnellement une maison abandonnée et d'accueillir à l'automne prochain un nouveau projet d'école, pour répondre aux femmes. Intitulé Femmes à venir, ce dernier, soutenu également par la fondation Orange, formera soixante filles qui arrêtent l’école vers les 15/16 ans dans des ateliers de couture, de cuisine, dans des stages ou dans des formations sanitaires et sociales. D'ores et déjà, des appels aux dons sont lancés pour financer l'équipe pédagogique et équiper les locaux en matériel et fournitures de classe.

Quelles sont les initiatives qui assurent l'avenir des enfants en détresse ?

Une poignée d'hommes et de femmes, constituée en équipes dans tout le Gard s'active chaque année pour récolter les dons et les legs de chacun grâce à la générosité des donateurs, par l'organisation d'événements culturels ou sportifs, de ventes de charité sur les marchés, brocantes et autres. Lors des concerts, auncun droit d'entrée n'est requis. La participation s''effectue à la discrétion de chacun.

L'association permet également de parrainer un enfant lui assurant ainsi une scolarité, une alimentation et un suivi médical. Déjà près de 600 enfants ont retrouvé le chemin de l'école qui leur assure un avenir professionnel certain dans le milieu médical, éducatif, gouvernemental ou autre. Ils exercent pour la plupart dans leur pays d'origine.

Comment devenir membre ou vous soutenir ?

Pour devenir membre actif, s'impliquer dans l'organisation d'un événement, effectuer un don en nature, financier ou simplement s'informer, il vous suffit de contacter l'antenne d'Uzès constituée de trente membres bénévoles.

Calendrier des actions à venir

Chaque année, l'équipe d'Uzès de Terre des enfants organise des rendez-vous sportifs ou culturels, des brocantes et ventes d'artisanat malgache. A Uzès, le rallye découverte a réuni, malgré le temps mitigé, près de dix familles. A noter sur vos agendas :

dimanche 18 avril 2010 : vente d'artisanat au marché de printemps, Sanilhac,
dimanche 16 mai 2010 : 15e brocante, cour de l'Evêché, broc chic - broc choc (livres, vêtements, jouets...)
vendredi 25 juin 2010 : concert de musique baroque, "Le voyage de Filiberto Tula", Domaine de Malaïgue, sur la route de Nîmes vers Uzès
juin 2010 : vente d'artisanat, Langogne
4 juillet 2010 : concert de piano à quatre mains avec Véronique Muzy et Roland Conil, Moulin des arts, hôtel-restaurant à Remoulins
vendredi 23 juillet 2010 : concert de musique classique, Domaine du Château de la Tuilerie à Nîmes
jeudi 8 octobre 2010 : concert de jazz, salle polyvalente, Uzès
samedi 20 et dimanche 21 novembre 2010 : artisanat de Madagascar, cave coopérative de Vénéjean
dimanche 19 au mercredi 22 décembre 2010 : marché de Noël, place aux herbes, Uzès

Mémoire d'ici : Terre des enfants, sauver l'enfance en détresse
Carte d'identité de Terre des enfants

Une centaine de membres bénévoles dans le Gard
Répartition en 18 antennes avec un responsable par ville

Date de reprise de l'antenne d'Uzès : 1996
Responsable : Maïté Edel
30 bénévoles uzétiens

L'organisation
Activités : aide à l’enfance en détresse, en souffrance, abandonnée, en malnutrition.
Lieu des permanences : réunion chez l’un des membres de l’équipe une fois par mois.
Public : Ensemble du public sensible à la détresse des enfants.

Siège social : place du Sabotier - 30700 Uzès
Tél. : 04 66 03 19 99
Courriel : maied@orange.fr
Site internet : www.terredesenfants.fr