Le rêve d'Angèle et des élèves de l'école Sainte Anne

Lundi 1 Juin 2015

Comédie musicale sur Angèle Mérici, fondatrice des Ursulines au XVIe siècle. Précurseur, elle développe une pédagogie innovante. L'école St Anne lui rend hommage pour les 80 ans de l'établissement uzétien. 330 élèves jouent la comédie, préparés par la compagnie Fredonia de Nantes ce vendredi 5 juin à 19h et samedi 6 juin à 15h au Haras national d'Uzès.



Dernière répétition avant la représentation finale, ce vendredi et samedi au Haras d'Uzès
Dernière répétition avant la représentation finale, ce vendredi et samedi au Haras d'Uzès
A l'école Sainte Anne d'Uzès, l'heure est à la fête et aux préparatifs avant la comédie musicale qui sera jouée au Haras national d'Uzès en fin de semaine, par l'ensemble des classes. "Tout est monté comme un puzzle" précise la metteuse en scène, France de Belloy qui a réuni l'école entière quinze groupes qui ont travaillé quinze résultats par période scolaire, une heure par semaine. "Cette semaine fin du puzzle avec le stage graine d'acteurs" ajoute-t-elle.  

L'école fondée par les soeurs ursulines en 1934 à Uzès prépare ce spectacle depuis la rentrée en mémoire de sainte Angèle Mérici, la fondatrice de l'ordre du même nom, dont la vocation au XVIe siècle est de transmettre une éducation aux jeunes filles. Ces dernières se destinent alors"au mariage ou au couvent" précise, France de Belloy, comédienne-formatrice, metteuse en scène et coordinatrice du projet fédérateur et pédagogique porté par l'école maternelle et primaire d'Uzès cette année.

Coopération et entraide guident le spectacle

Les trois cent trente enfants des classes de toute petite section au CM2 brûleront les planches au Haras national d'Uzès ce vendredi 5 juin à 19h et ce samedi 6 juin à 15h pour rappeler l'identité et la valeurs portées par la congrégation aux aspirations avant-gardistes. Ce spectacle est l'aboutissement d'une année de travail qui aura mobilisé l'ensemble de enfants, l'équipe éducative et pédagogique et les parents d'élèves de l'école. Au centre l'enfant comme le décrit le projet éducatif d'Angèle Mérici, qui le place "au coeur de la réussite" précise Sophie Martinez, directrice de l'école.

Et son projet, à elle, s'articule autour de la coopération et l'entraide dans la lignée des Ursulines. Pari réussi, les élèves ont travaillé par cycle et par groupe de tous les âges. Ils ont appris à se connaître et à s'apprécier. Elle précise que 
"cette comédie musicale raconte la vie de la fondatrice de la congrégation des ursulines de l'union romaine axée sur l'innovation pédagogique". L'enfant est en capacité de réussir à son rythme, à son niveau dans une atmosphère d'estime de soi, de confiance et de courage, sans oublier la vigilance.

Sur les pas d'Angèle

La comédie retrace la vie de cette sainte, née en 1474 en Italie prospère et convoitée du début de la Renaissance. Appelée dès son adolescence, elle crée la compagnie de Sainte-Ursule. Elle "consacre sa vie à Dieu" précise la metteur en scène. Elle fonde des écoles partout dans le monde gérées par les religieuses de sa congrégation, l'équivalent des Jésuites pour les garçons. "Cette comédie musicale est créée à partir de la vie d'Angèle en lien avec les écoliers qui vont aller dans le bureau de la directrice pour récupérer des objets confisqués". L'intrigue démarre. "Science et théâtre vont permettre de voyager dans le temps à la période d'Angèle Mérici." Les écoliers rencontrent toutes les personnes qui ont connu Angèle à cette époque. "Ils seront sidérés à chaque fois. Ils récupéreront des objets du XVIe siècle et à la fin, ils auront compris le message."  Ce message vous le découvrirez en participant aux deux représentations données par l'école St Anne, pour les 80 ans de la naissance de l'école catholique d'Uzès.

Pour l'occasion les soeurs Ursuline qui passent leur été à Uzès et qui ont géré l'école seront présentes. Elles ont transmis leurs valeurs aux laïques chargés de les poursuivre. Sophie Martinez explique que les élèves ont vécu un moment inoubliable depuis septembre. Ils ont travaillé sans relâche à produire cet événement qui convoque la danse, le chant, le théâtre, les arts plastiques et la communication. A vous d'en juger et d'apprécier l'oeuvre collective.

 

Au Haras national d'Uzès, "Le rêve d'Angèle" est joué ce vendredi 5 juin à 19h et ce samedi 6 juin à 15h par les écoliers de l'école Sainte Anne d'Uzès, dirigée par France de Belloy, de la compagnie Fredonia. 

Renseignement : 04 66 03 02 18 - Entrée : adulte : 10 € - enfants de 3 à 16 ans : 5 € (sur place 12 €/8 €) - Prévente des billets à l'école St Anne, 7 rue Boucairie, Uzès de 8h30 à 17h, hors pause méridienne.











L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30