Ville d'Uzès





Le rallye des voitures anciennes, un prétexte à la découverte touristique

Vendredi 7 Septembre 2012



Le rallye des voitures anciennes, un prétexte à la découverte touristique
Le 17ème rallye international des cathédrales qui se déroule actuellement les 6, 7, 8 et 9 septembre est parti d'Uzès aujourd'hui. Cinq magnifiques voitures se sont élancées, ce matin du parvis de la cathédrale St Théodorit d'Uzès à 8h précisément. Il s'agissait d'une première pour Uzès qui accueillait l'événement avec le départ d'une dizaine de voitures. L'an prochain, l'événement sera plus conséquent car les véhicules viendront de Suisse pour grossir les rangs.
Uzès deviendra alors "ville de regroupement". L'échantillon des sept porshe, jaguar et triumph pouvaient faire pâlir d'envie tous les collectionneurs et les amateurs de voitures anciennes.

Le rallye international des cathédrales a été crée en 1967, par l'automobile club du centre. Il s'affichait aux côtés des grands marathons de la route comme le Tour de France auto ou le Liège Rome Liège. Les automobilistes du rallye sillonnaient les routes de l'Europe, pour faire pointer leur passage dans les villes de Cathédrales, à l'aide d'un télégramme envoyé à Bourges pour confirmer leur passage. Plus les cathédrales étaient éloignées de la ville de Bourges, plus les points obtenus étaient importants. Certains roulaient jour et nuit, sans limitation de vitesse jusqu'à des cathédrales de Lituanie, d'Ecosse ou du Portugal, avant de revenir à Bourges au bout de quatre jours. En 1973, la crise pétrolière du moment réduit considérablement les participants contraignant l'organisateur a cessé le rallye. En 1996, Jean-Pierre Armandet, le président de l'association organisatrice actuelle relance l'idée. "La part touristique et la régularité ont pris le pas sur la vitesse de l'époque, et la convivialité associée à la découverte de la France sont devenus l'objectif principal" souligne-t-il. "Le rallye n'est qu'un prétexte à la découverte".

Pour cette 17ème édition, quatre cathédrales ont été choisies pour accueillir les départs comme Auxerre, Bourges, Genève et cette année pour la première fois, Uzès. Sur la cinquantaine de véhicules inscrits à ce jour, sept se sont élancés depuis le parvis de la cathédrale Saint Théodorit à Uzès ce matin. Le programme prévoyait jeudi 6, à partir de 17h, les contrôles techniques et administratifs sur le parking de l’hôtel Best Western d’Uzès, puis la réception en mairie par Jean-Luc Chapon, maire d’Uzès. Ce vendredi 7, vers 8h, départ depuis le parvis de la cathédrale St Théodorit, pour rejoindre en liaison le Château d’Essalois sur une des boucles de Loire, près de Saint Etienne, lieu de regroupement de toutes les voitures. Après déjeuner, départ pour Loriol sur Drôme. Une journée marathon d’environ 400 km. Samedi 8, grande boucle d’environ 150 km sur les routes de l’Ardèche empruntées par le rallye de Monte Carlo, Le Burzet, Le Cheylard, La Fayolle... Dimanche 9, départ de Loriol sur Drôme pour rejoindre le Château de la Bastie d’Urfé (environ 220 km), pour le déjeuner de clôture, et la remise des prix. Bonne route.