Ville d'Uzès





Label Ville d'art et d'histoire : un réel impact touristique aux retombées de 13 362 visiteurs en un an

Vendredi 11 Octobre 2013

Un an après la création du service Ville d’art et d’histoire à Uzès, en avril 2012 avec le recrutement d'Anne-Lise Moreau, animatrice de l’architecture et du patrimoine, le bilan culturel souligne l'importance d'une telle implication communale pour dynamiser et structurer l'offre culturelle touristique de la ville.



Le label Ville d'art et d'histoire : avant tout une volonté municipale portée par des élus et des services culturels municipaux. Anne-Lise Moreau, au centre, est à la tête du service culturel animation du patrimoine de la Ville d'Uzès - à ses côtés le maire et les adjoints au patrimoine et à la culture
Le label Ville d'art et d'histoire : avant tout une volonté municipale portée par des élus et des services culturels municipaux. Anne-Lise Moreau, au centre, est à la tête du service culturel animation du patrimoine de la Ville d'Uzès - à ses côtés le maire et les adjoints au patrimoine et à la culture
Le service animation de l'architecture et du patrimoine d'Uzès a permis de créer trois programmes culturels, en un an, fortement plébiscités par les Uzétiens enthousiastes tout comme les visiteurs d'ici, Uzégeois, Gardois, des départements limitrophes et étrangers de passage l' été. Cent cinquante offres culturelles nouvelles ont ainsi été proposées à destination des habitants, des familles, pour les 6-12 ans et des touristes afin de sensibiliser à l'environnement, à la qualité architecturale, urbaine et paysagère préservée. Treize mille trois cent soixante-deux visiteurs ont parcouru la ville et ses richesses, son secteur sauvegardé.

Des visites nouvelles ont fleuri dans la ville, avec l’appui du ministère de la Culture et des services culturels municipaux associés, permettant ainsi de faire découvrir ou redécouvrir autrement le musée Georges Borias avec "L'objet du mois", les Archives municipales avec "Laissez-vous conter une page d'archives" et "Les rendez-vous de la médiathèque" déjà bien installés. Une programmation thématique hors saison autour des patrimoines cachés, du XVIIe s., de l’art et l’artisanat qui n’existait pas auparavant répond à une demande toujours plus croissante. Chacun compose son programme selon ses envies. Ainsi, une grande exposition sur "Uzès au XVIIe" a permis à 3 000 visiteurs de se presser à la médiathèque pour admirer le patrimoine public et privé de la ville. A cette occasion, un catalogue sur l'exposition a été édité. Le premier d'une longue série, avec la charte visuelle Ville d'art et d'histoire, reconnaissable dans les 167 villes membres du réseau. Ce projet a réuni l'ensemble des services culturels de la ville.

Un label étroitement lié au secteur sauvegardé

La représentation théâtrale dans les salons de l'Hôtel de ville sur Racine, spectacle entièrement offert, pour faire revivre les Lettres d'Uzès du jeune dramaturge a remporté un vif succès avec salle comble, plus de cent personnes accueillies. A cela s'ajoutent les 3 146 personnes ayant suivi l'ensemble des visites, conférences, animations thématiques comme les Rendez-vous au jardin, les découvertes insolites d'hôtels particuliers... Enfin, les journées européennes du patrimoine d'Uzès, axées cette année sur le patrimoine équestre avec le Haras national d'Uzès, le patrimoine culinaire avec l'office municipal de la culture et les patrimoines classés et inscrits de la ville ont valorisé des monuments méconnus comme l'église St Géniès à Mayac. Ces dernières ont généré une fréquentation de 7 216 visiteurs soit 2 000 visiteurs de plus.

L’obtention du label « Ville d’art et d’histoire » est étroitement liée à la présence, à Uzès, d’un secteur sauvegardé préservé depuis près de cinquante ans et d’un très riche patrimoine : 9 monuments classés, 31 monuments inscrits à l’inventaire supplémentaire et 39 objets mobiliers classés monuments historiques. Ce label permet à la ville de s’inscrire dans le réseau national des Villes et Pays d’art et d’histoire, et de mettre en œuvre une politique de valorisation du patrimoine. Le service est également chargé des scolaires, en partenariat avec l'Education nationale, pour initier le jeune public et accompagner les enseignants dans leurs apprentissages. En un an, 1 186 Uzétiens et 97 professeurs, accompagnateurs ont suivi les visites et activités proposées par le service éducatif Ville d'art et d'histoire.

Uzès : vue prise depuis l'ancien évêché
Uzès : vue prise depuis l'ancien évêché

Un public de plus en plus nombreux

Les animations proposées autour du label connaissent un succès croissant (jusqu’à 70 personnes par visite thématique, plus de 100 personnes aux conférences). Les Uzétiens et Uzégeois sont majoritaires, mais les programmes « Laissez-vous conter Uzès » rayonnent bien au-delà, puisque des personnes d’Ardèche ou des Bouches-du-Rhône participent régulièrement aux visites, sans compter les touristes de passage.

Ces derniers sont attirés par la ville qu'ils ont pu découvrir au détour des journaux locaux, d'une revue en papier glacé ou d'une émission prisée comme Des Racines et des Ailes sur France 3, le 13 heures de TF1 ou la maison France 5... qui complètent l'image carte postale de la cité.

A cela, il faut ajouter des animations culturelles, artistiques et de loisirs, à l'année grâce au tissu associatif riche avec des festivals ou des artistes de renom qui captent des publics acquis et conquis. Les rencontres dominicales et plus proposées par l'association des commerçants de la ville d'Uzès, l'ACVU animent le territoire de Pâques à septembre et au-delà. Des incontournables comme le musée du bonbon Haribo, le premier Duché de France, les marchés des producteurs du mercredi et du samedi sont également très prisés et font levier sur l'attractivité du territoire.

Ainsi, le bilan d'étape du label "Ville d'art et d'histoire" après un an d'existence souligne un énorme effort de la part des élus de la commune impliqués, la volonté du maire de s'inscrire dans un projet qui participe au rayonnement d'un territoire en offrant le choix et la diversité.

Il répond ainsi au cahier des charges fixé par le label Ville d'art et d'histoire axé sur la valorisation du patrimoine et de l'architecture de la cité ducale. "Ce label est exigeant", souligne le maire d'Uzès. "Il implique, entre autre, de créer un service dédié avec l'emploi d'une salariée, recrutée sur concours au niveau national, pour coordonner, impulser l'offre culturelle de la ville et valider les contenus historiques présentés par les guides conférencières agréées ". Cette politique de développement culturel vise avant tout à faire aimer et à faire découvrir leur ville aux Uzétiens, et plus largement aux Uzégeois, aux Gardois et aux touristes.











L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31