Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La biennale 2010 SUDestampe au musée Georges Borias


Livres et estampes autour d’André Gide, du 23 novembre au 31 décembre 2010 au Musée Georges Borias


La biennale 2010 SUDestampe au musée Georges Borias

Hommage à André Gide

Pour la première fois, le musée d’Uzès a le plaisir de s’associer à la biennale de l’estampe organisée par l’association SUDestampe dans divers lieux du Gard.

C’est l’occasion pour le musée de mettre en valeur le riche fonds consacré à André Gide dans la ville d’origine de ses ancêtres. Créée en 1969 pour le centenaire de l’écrivain, la salle Gide est unique au monde. Elle rassemble des manuscrits et éditions de Gide, ainsi que des portraits et des objets personnels.

L’estampe y est naturellement très présente, que ce soit dans les portraits de Gide ou dans les éditions illustrées de ses textes. Habituellement présentées par roulement, ces oeuvres seront exposées en majesté pendant la biennale.

Toutes les techniques de la gravure sont représentées : bois gravé, eau-forte, burin, vernis mou, lithographie, en noir ou en couleurs, par des artistes de premier plan : Bonnard, Mainssieux, Galanis, Coussens, Tavy Notton, Louis Jou, Marie Laurencin, Paul-Albert Laurens… sans oublier l’artiste uzétienne Martine Lafon, avec sa technique originale mêlant eau-forte, photographie et verre gravé.

En parallèle, les artistes invités par la Biennale (Florence Barberis, Jean-Charles Legros et David Maes) présenteront des créations inspirées par Gide et son œuvre.



A voir également au Musée Gorges Borias

Déjà cent ans !, l'exposition qui retrace l'historique du musée et présente ses collections fondatrices, tel que les Uzétiens pouvaient le découvrir il y a cent ans.

En juillet 1910, s’ouvrait dans les locaux de l’Hôtel de Ville d’Uzès un double musée. Double parce qu’issu de deux projets : celui d’un musée de peinture et de sculpture, voulu par le peintre José Belon, et celui d’un Muséon Uzétien (musée des traditions locales, sur le modèle du Muséon Arlaten créé par Frédéric Mistral à Arles), fondé par le poète Albert Roux.

La guerre, puis les décès des fondateurs, avaient quelque peu cassé le bel élan des débuts. Après une période d’abandon, aggravé par la deuxième guerre, Georges Borias sauva de la disparition le musée qui porte désormais son nom. Grâce à ses efforts et à ceux de ses successeurs, soutenus par l’association des Amis du Musée, c’est un musée ressuscité et enrichi qui fête son centenaire.




Musée Georges Borias, ancien Evêché, 30 700 Uzès.
Tél. 04 66 22 40 23.
Ouvert du mardi au dimanche de 14h à 17h jusqu'au 31 décembre. Fermé le 25 décembre et en janvier.
Entrée : 3 euros
Groupes : 1,50 euro / personne
Gratuit pour les scolaires.
Visites guidées : sur réservation.