Ville d'Uzès





Frédéric Faure, meilleur ouvrier de France, art des jardins paysagers

Vendredi 13 Mai 2011

Frédéric Faure, entrepreneur paysagiste concoure à Uzès pour le titre de meilleur ouvrier de France qu'il remporte le 10 mai 2011 devant cinq autres candidats. C'est la consécration pour cet ancien élève du Grand Mas d'Uzès qui tentait le challenge pour la troisième fois. Uzès l'a inspiré et lui a permis de briller.



Frédéric Faure, meilleur ouvrier de France, art des jardins paysagers
Frédéric Faure, ancien élève du MFR grand mas d'Uzès, devient meilleur ouvrier de France. Désormais, il intègre l'élite de l'artisanat français au terme de plusieurs mois de persévérance en concourant dans la catégorie arts des jardins paysagers. Le jury composé de professionnels le choisit parmi cinq finalistes de la France entière après une présélection théorique et pratique où 24 candidats sont en lice.

Frédéric aura raison d'espérer. Son oeuvre est un chef d'oeuvre où toutes les facettes du patrimoine gardois sont répertoriées. Uzès en est l'écrin. Sur le thème imposé du respect du patrimoine régional, elle allie les végétaux, les matériaux et l'histoire d'ici. Il lui aura fallu 650 heures de travail, huit mois d'aménagement pour offrir un jardin pérenne à l'entrée de la Maison familiale rurale, le Grand Mas d'Uzès qui lui est cher pour y avoir étudié. Depuis l'âge de quinze ans, il se passionne pour les jardins. Son parcours professionnel enrichit ses compétences en électricité, ferronnerie, plomberie pour l'aménagement de fontaines. Il signe ainsi un projet professionnel unique, de grande qualité technique, innovant, environnemental et artistique. Tous ces paramètres séduisent le jury à l'unanimité et sans équivoque. Le mardi 10 mai, il est proclamé meilleur ouvrier de France. Il est le seul à représenter le Gard dans sa catégorie.


Uzès est son écrin

Lorsqu'il décrit son projet, Frédéric est humble. Un grand talent se dessine en foulant le sol de son jardin.

Dès le premier regard, tout passe par l'émotion. Un cadre suspendu dans les airs donne à voir les principaux éléments qui caractérisent Uzès et sa région. "Le cadre, comme un cadre photo où se dégagent les impressions des environs d'Uzès, six éléments". La poterie, le pot du célèbre céramiste Galtié de St Quentin-la-Porterie illustre le savoir-faire artisanal. Les autres symboles sont repris dans les matériaux nobles : la pierre du Pont du Gard de Vers, le schiste, utilisé sur les toits en ardoise des Cévennes, la fontaine, au regard du patrimoine architectural uzétien avec un clin d'oeil contemporain avec les végétaux en cuivre dont s'échappent des perles d'eau, les bambous de la Bambouseraie d'Anduze, les tôles bleues pour le mouvement des affluents, le ciel bleu et la Provence.

C'est une poésie qui se dégage avec l'empreinte forte de la romanité caractéristique d'ici : le chemin représente la via dominitia avec quelques dalles parsemées ou encore la reprise d'une arche, symbole du célèbre aqueduc romain, le Pont du Gard. L'innovation se reflète dans le miroir de ce canal qui semble se prolonger ou encore cette terrasse en bois de Robinier aux qualités physiques et durables. La pergola et le garde-corps en fer forgé imitation bambou, véritable chef d'oeuvre de ferronnerie. La protection de l'environnement est appréciée avec les coques de noisettes qui jonchent le sol, garantes d'une germination retardée et d'une économie en eau. Enfin, l'olivier, la lavande, les plantes aromatiques, les iris, le fenouil et bien d'autres végétaux encore rappellent notre région. Bravo l'artiste. A voir et à revoir sans se lasser au Grand Mas à Uzès.

> Frédéric Faure est entrepreneur paysagiste, à Rognonas dans les Bouches-du-Rhône.

François Noël est membre du jury de cette 24ème édition, ancien entrepreneur paysagiste et formateur au Grand Mas, par ailleurs, élu à la Ville d'Uzès. Il a suivi avec attention les différentes étapes de la création du candidat. Pour lui, ce qui importe c'est que "pour la deuxième année, il est demandé de concevoir une oeuvre pérenne, qui représente une véritable valeur pour les projets présentés."

Frédéric Faure, meilleur ouvrier de France, art des jardins paysagers

Pour aller plus loin

> Photos du chantier et projet, cliquez ici.
>> Diffusion d'un reportage, ce vendredi 13 mai sur France 3 Pays Gardois puis Languedoc Roussillon. Pour voir le reportage, allez au repère 5'57. Visionnez-le en cliquant ici.
>> La semaine prochaine, TF1 préparera un sujet sur le prodigieux paysagiste.











L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31