Ville d'Uzès





Fête champêtre vallée de l'Eure : l'esprit guinguette attire et séduit toujours autant

Mercredi 21 Mai 2014

La vallée de l'Eure, ce dimanche 18 mai a pris des allures de guinguette où se côtoient toutes les générations. Plus de deux mille visiteurs ont assisté au richissime programme terroir, convivialité et culture proposé par l'office municipal de la culture d'Uzès, le comité de promotion agricole d'Uzès et les artisans boulangers. Retour en images sur la quatrième édition de ce bel événement.



La Mini-compagnie de Forum danse d'Uzès s'illustre en musique, grâce au Hot Antic jazz band
La Mini-compagnie de Forum danse d'Uzès s'illustre en musique, grâce au Hot Antic jazz band
La vigne et le pain sont largement représentés pour la fête champêtre d'Uzès à l'initiative de professionnels passionnés. Cette journée dédiée à la découverte des produits de terroir, fabriqués en circuits courts, séduit. Le stand des boulangers toujours aussi animé attire une foule nombreuse. Les artisans préparent dès le matin, les petits pains chauds au parmesan et aux lins, les fougasses aux grattons, au roquefort ou aux olives, ainsi que la spécialité d'Uzès, la Figatine. Une nouvelle gamme de pain, Lou Pan d'Oc se retrouve sur l'étal cette année. Il s'agit d'un pain d'ici réalisé à partir de produits issus de l'agriculture raisonnée. Les tartes aux cerises ou encore les sacristains représentent les quelques douceurs qui trônent sur la table.

Le vin AOP Duché d'Uzès est servi en dégustation, dans les trois couleurs pour l'apéritif musical de circonstance. Bienvenue à la ferme, représenté par une dizaine de producteurs offre une palette de saveurs dont il est difficile de résister : miel, nougats, café, beignets d'oignons doux des Cévennes, figatelles de canards, cerises, pommes, jus de fruits, sirops, sorbets et autres. A quelques pas d'ici, entre les mets délicatement préparés, une exposition d'artistes-amateurs propose plusieurs œuvres sur le thème de la fleur en Art'récup.

Art Récup, le 1er prix, catégorie groupe revient à l'école de la 2nde chance de Nîmes
Art Récup, le 1er prix, catégorie groupe revient à l'école de la 2nde chance de Nîmes

Art récup, la culture s'invite

La culture s'invite ainsi, dans la vallée où près de vingt réalisations sont récompensées lors des discours officiels. Les premiers prix reviennent à l'Ecole de la seconde chance de Nîmes pour la chaise décorée et les scènes insolites qui l'entourent, catégorie groupe, puis aux élèves du lycée Guynemer dans la catégorie individuel pour la chaise en forme de rose réalisée par les tapissiers. Tout en récup. Les seconds et troisièmes prix sont décernés, pour la catégorie adulte, à la classe ferronnerie du lycée, Ingrid Clergue de l'école du Pas du Loup ; pour la catégorie groupe à l'école primaire de Pont des Charrettes et à la classe de M. Paque de l'école maternelle du Parc. Les notes étaient serrées tant la qualité des réalisations était grande. Non loin, le dessinateur d'humour et de rue, Jépida croque les envies de petits et grands, pour leur plus grand plaisir.

Sous un soleil flatteur, la prairie se remplit peu à peu : les promeneurs du dimanche affluent et font une longue pause, le temps de profiter de toutes les animations offertes. L'orchestre Hot Antic jazz s'accorde avec les danseurs de la Mini-compagnie du Forum danse d'Uzès. Les prouesses artistiques autour du Cancan (1900), Jazz des années 20 rappelant les Années folles, puis des musiques plus contemporaines suscitent l'engouement de la foule proche de la scène lors des performances. Le bal peut commencer.

Jépida, le dessinateur de rue illustre les envies des enfants
Jépida, le dessinateur de rue illustre les envies des enfants

Animations pour petits et grands

Tandis que les enfants sous le regard attentif des parents s'adonnent à la pêche à la truite le long de l'Alzon avec le Goujon uzétien, aux jeux d'autrefois en bois, au spectacle de dressage des chiens par le berger entouré de ses oies et brebis, ou encore à l'initiation au karaté en plein air par le Fudo Shin karaté. D'autres profitent d'une balade, le Petit tour des eaux, prisée par les Uzétiens, proposée par les AVF, ponctuée d'anecdotes et de commentaires historiques extraits de l'article de Mireille Olmière, l'archiviste de la ville dans la précieuse publication de la Société historique de l'Uzège.

Pendant plus d'une heure, les vestiges historiques de la vallée se dévoilent. La chance est donnée aux visiteurs de découvrir la source de l'Eure, interdite d'accès qui servait aux Romains pour alimenter Nîmes en eau, sous l'Antiquité. Aujourd'hui, elle sert à Uzès. Ici, sont présentés trois moulins bladiers pour le blé et/ou foulon, pour feutrer les draps, là, un lavoir. La visite s'achève sur le moulin de la Tour, racheté par la ville en 1859 pour installer les machines élévatoires qui permettaient de monter l'eau jusqu'à un réservoir de 600 m3 placé dans le lycée Gide actuel. Pour ceux qui le désirent, la Ville d'Uzès vous invite pour une nouvelle balade gratuite dans le cadre des Rendez-vous au jardins, le dimanche 1er juin prochain. Cette fois, en 2h de promenade, Mireille Olmière présentera le "Grand tour des eaux" dans le cadre du label Ville d'Art et d'Histoire, Laissez-vous conter la ville. A ne pas manquer.












L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31