Ville d'Uzès





Faune : vol des cigognes sur Uzès

Mercredi 3 Mars 2010



Faune : vol des cigognes sur Uzès
Les cigognes blanches ont élu domicile dans la cité ducale l'espace d'une journée sur la plupart des monuments historiques comme l'ancien Evêché, le Duché d'Uzès ou encore la cathédrale Saint Théodorit, la tour Fénestrelle.

Elles sont une bonne cinquantaine à migrer d'Afrique et à profiter d'une escale sur Uzès.

Faune : vol des cigognes sur Uzès
Cet oiseau migrateur vient se reproduire en Europe en empruntant deux tracés différents. L'un contourne la Méditerranée par l'Est pour atteindre les zones de nidification se situant dans les pays de l'Est. L'autre chemin passe au-dessus du détroit de Gibraltar et l'Espagne pour atteindre la France. Les 300 000 cigognes qui se partagent l'Europe appartiennent à deux populations migratrices. Les "orientales", les plus nombreuses (9 sur 10), passent l'hiver en Afrique de l'Est et du Sud et arrivent chaque printemps dans les pays de l'Est européen après avoir franchi le détroit du Bosphore.

Les "occidentales" (alsaciennes, espagnoles, etc.) reviennent du Sahel par le détroit de Gibraltar. On parle d'instinct de migration, car l'animal porte en lui dès sa naissance, le besoin de migrer alors qu'il ne sait pas encore voler (nécessite un apprentissage). Lors de son voyage, la cigogne repère visuellement le chemin du retour. Une étude récente a pu démontrer qu'une partie du cerveau de la cigogne contenait de la magnétite, ce qui l'aide certainement à trouver son chemin. La cigogne rejoint toujours le même nid.

Source Wikipedia, l'encyclopédie participative en ligne

Derrière la cathédrale, dans le jardin de l'Evéché
Derrière la cathédrale, dans le jardin de l'Evéché











L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31