Ville d'Uzès





Environnement : le cheval, moyen durable pour collecter le verre

Lundi 25 Août 2014

La Ville d'Uzès entourée de partenaires, le SICTOMU et le Haras national d'Uzès poursuit la démarche environnementale initiée autour du cheval, l'an dernier. Cette fois, le SICTOMU est le principal acteur. Il collecte le verre à l'aide d'une voiture hippomobile, tirée par le cheval. Le procédé est à l'étude pour imaginer le pérenniser pour les années suivantes comme pour l'arrosage de certains massifs de plantes difficiles d'accès sur la ville (voir encadré).



Lundi 25 août, 8h30, place aux herbes, premier ramassage du verre en voiture hippomobile, tirée par le cheval. Une initiative-test menée par le SICTOMU avec la Ville d'Uzès et le Haras national d'Uzès
Lundi 25 août, 8h30, place aux herbes, premier ramassage du verre en voiture hippomobile, tirée par le cheval. Une initiative-test menée par le SICTOMU avec la Ville d'Uzès et le Haras national d'Uzès
Ce lundi 25 août et ce vendredi 29 août de 6h30 à 9h, les restaurateurs et les cafetiers déposent leurs verres triés qui sont ramassés et transportés dans une voiture hippomobile. Le cheval permet ainsi le lien social et participe à l'amélioration du cadre de vie. Il véhicule une image positive et contribue à évaluer de nouveaux modes économiques et écologiques de transport de déchets.

"C’est Ulysse, un cheval de 6 ans, et son maître Emmanuel Pédeneau, qui assurent le ramassage et le transport du verre. N’hésitez pas à venir à leur rencontre !" souligne Julien Quintana, chargé du projet au SICTOMU. Il précise que cette collecte habituellement réalisée par camion, à raison de deux fois par semaine, en été, aura valeur de test. A l'issue de la semaine, les partenaires étudieront la pertinence du projet pour le pérenniser à terme. "On espère, dit-il, que l'image et les valeurs transmises par le cheval vont permettre de renforcer les habitudes de tri, notre cheval de bataille."

Autrefois acteur important du quotidien, le cheval s’apprête à retrouver une place au cœur de la cité d’Uzès en menant à bien des actions de service public. Ainsi, comme l’ont déjà testée et approuvée plus de 250 communes en France, la collecte à cheval qui vient d'être expérimentée par le SICTOMU participe à augmenter et à renforcer l'implication de chacun autour du tri. Cette nouvelle initiative s'inscrit dans les projets décidés par la commission environnement de la Ville d’Uzès. Elle permet de valoriser une filière, patrimoine de la ville, les Haras nationaux. Une réelle opportunité pour la vie de la cité.

Mercredi 20 août 2014, Patrick Lafont, conseiller municipal de la Ville d'Uzès, délégué à la santé publique, impliqué dans la commission environnement-économie énergie-eau et assainissement, Julien Quintana, à ses côtés, responsable redevance spéciale au SICTOMU, en charge de la mise en oeuvre de la collecte du verre, et une personne du Haras National d'Uzès sensibilisent les acteurs principaux du tri, les restaurateurs et cafetiers avant le premier ramassage test en voiture hippomobile. Déjà, les passants s'arrêtent et s'émerveillent à la vue du cheval.

A découvrir également, de mi-juin à mi-septembre, à raison de deux fois par semaine, les mardis et jeudis de 7h30 à 9h30, l'arrosage de la ville qui continue pour la deuxième année consécutive.

Grâce à ce moyen écologique, les points fleuris de la ville difficiles d'accès s'embellissent comme le Portalet ou encore l'olivier place du Duché. Profitez de cette rencontre inattendue avec le cheval.

>> Lire aussi Environnement : l'utilisation des chevaux sur Uzès, un moyen efficace et écologique pour l'arrosage. Cliquez ici