Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Compte rendu du Conseil municipal du 15 décembre


publié le 19 décembre



Compte rendu du Conseil municipal du 15 décembre
Présents : Mmes B. DEBAUDRINGHIEN - B. DE SABOULIN BOLLENA – MF. VALMALLE – C. ROUGIER – M. BABASSUD –B. AYACHI - MC. TOMAS – C. JIMENEZ - MM. T. de SEGUINS COHORN - C. JOLY - J. MAURIN - G. HAMPARTZOUMIAN – D. ROUVIERE – G. BONNEAU – P. LAFONT - B. DAILCROIX – A. TAISSERE – S. SUBTIL

Excusés : Mme BONNEAU Muriel pouvoir à Mr JL CHAPON, Mme M.F. SALZE pouvoir à Mme C. JIMENEZ, Mr F. NOEL pouvoir à Mme de SABOULIN BOLLENA, Mr DOLLADILLE Rémy

Quorum : 19 présents, 22 votants.

Mr Thierry de Seguins Cohorn est désigné secrétaire de séance.

PV SEANCE DU 07 Décembre 2011

Le procès verbal est approuvé à l’unanimité sans observation.

1/ PADD

Compte rendu du Conseil municipal du 15 décembre
Mr J. Maurin présente un rapport sur les orientations du nouveau Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD) et un projet de schéma de contournement routier communal. Ces deux documents sont consultables et téléchargeables sur le site de la ville : www.uzes.fr ci-après.

Mr Subtil se félicite des projets en matière d’axes de déplacement piétons/vélos et s’interroge sur les sites d’implantations des équipements sportifs. Mr Maurin précise que c’est la zone autour des haras qui sera proposée pour le désenclavement de tels équipements.

A Mr Taisserre qui s’inquiète du problème de l’écoulement des eaux pluviales, Mr Maurin rappelle que dans le PLU actuel existent déjà des prescriptions sur certains bassins versants et qu’une étude est en cours pour compléter ce dispositif. Par ailleurs, un toilettage du règlement devrait permettre dans certaines zones l’utilisation de techniques modernes de construction, afin de favoriser l’habitat contemporain. Mr Taissere insiste sur l’effort à faire en matière d’entrées de ville et sur la nécessité d’établir un règlement en matière de publicité.

MM. Maurin et Chapon exposent que le projet de schéma des contournantes est soumis au Conseil Général tant sur les tracés que sur l’aspect financier et devrait aboutir à une convention, mais que la ville ne pourra s’engager à financer que les voiries d’intérêt communal, laissant à la CCU et au département celles relevant de leur compétences respectives.

>> Lire en ligne les orientations du nouveau PADD. Cliquez ici.
>> Lire en ligne le projet de schéma de contournement routier communal. Cliquez ici.

Téléchargez les documents au format pdf :

padd.pdf PADD.pdf  (2.2 Mo)
uzes,_schema_de_contournement_communal_proposition_d__implantation_des_ouvrages.pdf Uzès, schéma de contournement communal_proposition d'implantation des ouvrages.pdf  (4.03 Mo)


2/ Budget Mayac / DM1

Afin de couvrir un besoin supplémentaire de crédit, il est proposé de réduire ceux affectés à l’article 605 (travaux et acquisitions) de 3.100 € et de les virer à l’article 66 (intérêts de la dette).
Adopté à la majorité par 16 voix pour et 6 abstentions (2 groupes minoritaires)


Questions Diverses

1/ Mr Subtil :
- « Monsieur le Maire, j’ai par 3 fois, au cours des conseils municipaux des 23 septembre 2010, 22 septembre 2011 et 7 décembre dernier, posé la question de l’éclairage public du quartier du lycée Gide. Le vendredi 2 décembre, toute cette zone est restée éclairée jusqu’à 10h45. Vous m’avez expliqué que ce jour-là, vos services avaient besoin de laisser cet éclairage allumé pour pouvoir repérer les ampoules grillées. Ce matin, 12 décembre, l’éclairage est resté en fonction jusqu’à 8h45. Vos services terminaient-ils les travaux entrepris le 2 ? ».

Mr le Maire : A l’occasion d’une question identique lors du dernier conseil municipal, je vous ai demandé de vous rapprocher, en tant que conseiller municipal, de la Directrice des Services Techniques, si vous releviez des soit disant dysfonctionnements. Il se trouve que ces derniers jours à la demande de la DST vous vous êtes rencontrés et que donc dorénavant vous connaissez le parcours pour aller au bon bureau et que grâce à cela vous n’attendrez pas un conseil municipal pour vous adresser à la personne compétente au travers de ma personne.

2/ Mme Jimenez demande au maire où en est la réflexion sur le devenir du service d’aides ménagères. Mr le maire lui répond qu’en effet une réflexion est en cours au sein du CCAS sur le devenir de ce service.