Ville d'Uzès





Assemblée générale des maires du Gard, le préfet présent pour rappeler son soutien aux communes

Mardi 9 Octobre 2012

Invitée par le maire d'Uzès, Jean-Luc Chapon, l'assemblée générale des maires du Gard s'est tenue à Uzès le samedi 6 octobre 2012 au Haras national d'Uzès, en présence de nombreux maires du Gard, du préfet du Gard, Hugues Bousiges, du président du Conseil Général, Damien Alary, de députés, de sénateurs et de représentants des directions départementales de l'Etat.



Le préfet du Gard, Hugues Bousiges intervient devant les maires du Gard lors de l'assemblée générale de l'association, ce samedi 6 octobre à Uzès, en présence de parlementaires gardois et du président du Conseil Général
Le préfet du Gard, Hugues Bousiges intervient devant les maires du Gard lors de l'assemblée générale de l'association, ce samedi 6 octobre à Uzès, en présence de parlementaires gardois et du président du Conseil Général
Les maires du Gard et l'assemblée ont été accueillis par le maire d'Uzès, Jean-Luc Chapon qui a rappelé l'environnement de la ville et son impact économique important sur la région. "Une ville de 8700 habitants aux retombées économiques d'une ville de 30 000 habitants". Des douceurs Haribo remises à l'accueil ont été appréciées par les convives. Le prestigieux spectacle équestre de Lucien Gruss en fin de séance a clôturé les débats.

Le rapport moral et financier de l'assemblée était présidé par Pilar Chaleyssin présidente de l'association des maires du Gard, maire d'Aubais. Nombreuses interventions des parlementaires et du Département ont suivi et précisé le premier bilan des états généraux de la démocratie qui avaient eu lieu à Paris la veille, et pendant deux jours, en présence du président de la République, auxquels participait le maire d'Uzès. Chacun a exposé les préoccupations qui incombent aux maires, en relief des débats nationaux. La future loi de décentralisation, acte numéro 3, prévue au premier semestre 2013, était au coeur des préoccupations quant à l'avenir des territoires.

Près de deux cents personnalités présentes
Près de deux cents personnalités présentes
Le préfet du Gard a renouvelé son soutien aux maires en rappelant que lui-même et ses services se tenaient à leur disposition. Des moyens nécessaires pour les accompagner dans leurs projets de développement seraient mis en oeuvre. Une intervention de Marie-Françoise Haye-Guillaud, directrice départementale des finances publiques en témoignait avec la mise en place du grand chantier de la dématérialisation des comptes publics. "L'objectif est triple, rappelait-elle, la recherche d'une plus grand qualité des comptes des organismes locaux, une meilleure sécurité et rapidité d'exécution des opérations, l'amélioration de la qualité des flux informatiques entre l'ordonnateur et le comptable et la suppression des échanges papiers et des coûts d'affranchissement." Nicolas Resseguier, directeur départemental de la Banque de France a, quant à lui, informé sur son rôle de « "décripteur" de l'économie » et son entière accessibilité aux services des maires.

"L'Etat doit vivre avec son temps" soulignait le préfet. Il a rappelé aux maires, l'importance de rétablir un pacte de confiance entre l'Etat et les collectivités territoriales. "Dans le Gard, ce pacte existe" a-t-il indiqué. Il incite ainsi les maires à se positionner sur l'assouplissement des règles aux côtés des parlementaires. L'intercommunalité était également citée. "Ce n'est pas simple mais nous avons su adapter le cadre aux bassins de vie... Le découpage se poursuit... Continuer à faire émerger les projets d'avenir et la vision des territoires dans les 10 à 15 ans" a-t-il déclaré. Il a conclu en exprimant deux souhaits celui d'une collectivité d'avenir pour le Gard tenant compte des ses identités propres, avec une vision d'intercommunalité forte. Et celui d'une cohésion sociale des communes où le mot fraternité de la République prend tout son sens pour "favoriser ainsi le vivre ensemble" a-t-il ajouté. Cette assemblée générale s'est terminée autour d'un buffet où les maires ont pu échanger sur leurs impressions, leurs problèmes de gestion au quotidien et doutes.











L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31