Ville d'Uzès





AVF : la soirée cabaret se joue à guichet fermé

Lundi 28 Février 2011

Les AVF ont réussi leur pari d'organiser pour une première un spectacle 100 % uzégeois. Vendredi 25 au soir, neuf performances de comédiens en ont épaté plus d'un. Sans compter, l'interprétation du train pour Pau, le fameux sketch des Chevallier et Laspales joué par les deux organisateurs en guise de surprise.



AVF : la soirée cabaret se joue à guichet fermé
Le premier challenge de l'association accueil des villes de France (AVF) est réussi. Les Uzégeois ont répondu présents à l'invitation pour écouter et voir des artistes, de différents genres et styles musicaux d'ici. Le pari est gagné : vendredi, la salle polyvalente d'Uzès est comble, et joue à guichet fermé avec près de quatre cent personnes. Des centaines de spectateurs se pressent pour occuper les chaises qui les attendent. Des dizaines d'autres seraient bien venus.

Second pari et non des moindres, offrir un spectacle de qualité. Les deux organisateurs et présentateurs de la soirée tiennent leur promesse. Jean-Pierre Beaufey, président d'AVF et Jacques Caunan, vice-président et responsable de la communication vont jusqu'à réserver une surprise de taille à leurs spectateurs. Le succès est là grâce aux talents des artistes : les jeunes danseuses de la Mini-Compagnie, charleston et french-cancan, la virtuosité de l'école du cirque, le réalisme poétique de la chanteuse Michelle Bonnel et de son complice, Alain en homme-orchestre désopilant, la beauté sensuelle de Sofie et de Loran dans une présentation extraordinaire de tango argentin, le Nuevo.


AVF : la soirée cabaret se joue à guichet fermé
Les deux compères, Jacques et Jean-Pierre ont assuré, en seconde partie. Ils interprètent un sketch de Chevalier et Laspalès, "le train pour Pau". C'est un autre succès au rendez-vous pour cette première. Puis, la découverte d'une jeune chanteuse, Anaïs, lycéenne à Uzès, comble la salle de sa voix admirable, promise, à un brillant avenir.

Le Hip-Hop, par Adil Boulabat, professeur de cette discipline en Uzège, et Ahmed, dans une démonstration admirable du moonwalk de Mikael Jackson, ont entrainé l'assistance par leur belle performance. Puis les incontournables : les Tontons ont envoûté le public par leur extraordinaire présence et leur répertoire de Brel, Brassens, Nougaro et les autres. Edouard et Sarah, le 6ème sens, présentent un numéro époustouflant de télépathie, indiscutablement un grand moment de music-hall.
Pour clôturer cette soirée, tous les artistes se sont retrouvés sur scène pour chanter et partager avec le public enthousiaste l'hymne d'Uzès proposé par les Tontons. L'ovation était à la hauteur des attentes. Vivement la prochaine soirée cabaret…











L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31