Ville d'Uzès





ATP d'Uzès : déjà 30 ans !

Lundi 28 Mars 2011



ATP d'Uzès : déjà 30 ans !
L'association pour le théâtre populaire d'Uzès et de l'Uzège, ATP, b[fête ses 30 ans tout le mois d'avril] !

Pour permettre au plus grand nombre de participer à cet événement, l'ATP d'Uzès propose un tarif spécial anniversaire pour les non adhérents :
>> Carte Pass Avril : 3 spectacles au choix pour un total de 30 € parmi les spectacles "Les yeux d'Anna", "Traces", "Le voyage de Pénazar", "Une île", et "La jeune fille sans mains".

Une journée anniversaire réserve la surprise d'une rencontre-exposition sur "Jean Vilar et la naissance du mouvement des ATP". A lire plus loin.

ATP d'Uzès : déjà 30 ans !

Programme : 5 spectacles à l'affiche

>> Vendredi 1er avril : "Les yeux d'Anna" (Création)
Salle polyvalente d'Uzès - ancien Evêché - Uzès - 20h30
A partir de 15 ans
Durée : 1h30

Par la compagnie Théâtre Temps / Texte de Luc Tartar /Mise en scène Yamina Hachemi ▪ Avec Laurent Richard, Félix Pruvost, Yamina Hachemi, Thomas Coux, Véronique Chiloux

Ce spectacle est coproduit par la fédération des ATP de France, la FATP. Chaque année, les bénévoles des différentes ATP lisent des textes, rencontrent des artistes et décident d'aider un projet pour faire connaître un auteur, un metteur en scène et des artistes du spectacle vivant.

L'histoire
Au lycée, une jeune fille surdouée est l'objet de toutes les jalousies, de toutes les rumeurs. Son inadaptation est criante et son regard insupportable : elle a des yeux vairons ! Insidieusement, on lui reproche sa différence et peu à peu la curiosité cède la place à l'ostracisme. Elle rejetée par le groupe, on l'accuse de tous les maux, on lui prête des pouvoirs surnaturels, on la traite de sorcière... Anna est en danger, ses parents sont impuissants. C'est une vétille qui va mettre le feu aux poudres et transformer cette histoire en tragédie.




ATP d'Uzès : déjà 30 ans !

Jeudi 7 avril : "Traces"

>> Les haras nationaux - Uzès - 20h
à partir de 10 ans
Durée : 2h

Par la compagnie "Le petit théâtre de pain" / Mise en scène Fafiole Palassio ▪ Travail du mouvement et de l’espace Philippe Ducou ▪ Décor Ponpon, Josep Duhau ▪ Réalisations plastiques Maripi Pihouée, Alexandra Filiatreau ▪ Lumières Rantxo Claverie, Josep Duhau, Tof Sanchez ▪ Costumes Muriel Liévin ▪ Création musicale Ximun Fuchs, Lontxo Yriate ▪ Avec Mariya Aneva, Cathy Coffignal, Hélène Hervé, Manex Fuchs, Ximun Fuchs, Guillaume Méziat, Tof Sanchez, Lontxo Yriarte

"Traces" est un spectacle qui séduit tous les publics depuis sa création. Les connaisseurs n'hésitent pas à parler du Petit Théâtre de Pain comme représentant une forme du théâtre de demain. Une approche qui est tout sauf gratuite et une (im)pertinence "irréférencieuse". Ce spectacle se jouera aux haras nationaux, nouveau lieu pour l'ATP.

L'histoire
Nous traversons nos vies toujours en chantier, évitant les gravats -parfois pas- empruntant un sillon, une ornière, des empreintes laissées par d’autres avant nous et dont on constate qu’on les suit involontairement depuis des kilomètres. « Traces » c’est dire celle-là, trimballant ses brouettes d’emmerdes et ses camions-bennes d’espoir. Ou Lui, juste à côté, qui tourne en rond, harcelé par le marteau piqueur de ses obsessions. C’est raconter cet autre, en bout de course, figé face à la bétonnière de ses « antécédents ». Celle-ci, à l’heure du dernier pas, colmatant une fissure dans ses fondations, et l’autre là, en bas des grues vociférant…

On gesticule, on se débat, pris dans le filet, le cadre familial... Par le trou de la lorgnette les archétypes apparaissent maintenant : le père, la mère, l'ancêtre… C’est à partir de témoignages, faits-divers, brèves, articles journalistiques, qu’Aurélien Rousseau – historien de formation et haut fonctionnaire – a écrit « Traces ».


Samedi 16 avril 2011 : Journée événement, à réserver absolument

>> 14h salle polyvalente d'Uzès, ancien évêché à Uzès
Inauguration de l'exposition sur "Jean Vilar" et la naissance du mouvement des ATP.
Témoignages de 30 ans d’ATP d'Uzès avec photos, films, affiches.
Visite ouverte à tous également le dimanche.

Avec le soutien de la Ville d'Uzès qui reçoit les invités du monde du spectacle vivant et la Communauté de Communes de l'Uzège qui permet l'acheminement gratuit en bus vers la représentation au Pont du Gard, le soir. Les personnes n'ayant pas de moyens de transport sont invitées à le préciser lors de la réservation du spectacle.b

b[>> 15h table ronde sur le théâtre populaire
avec François Cervantés, Jacques-Olivier Durand, Jean Varéla, Frédéric Borie, et de nombreux autres professionnels de théâtre.

Que peut être aujourd'hui un théâtre populaire de service public ?
Quel théâtre pour quel public ?

Venez prendre plaisir à écouter ces passionnés et réfléchir ensemble à la place du théâtre populaire dans le monde actuel, dans le paysage culturel d’aujourd’hui, et donner votre réflexion de spectateur, de citoyen.

>> 18h buffet et gâteau d’anniversaire.

>> 19h30 départ d'un bus pour le Pont du Gard (40 places) - retour vers minuit

ATP d'Uzès : déjà 30 ans !

Samedi 16 avril : « Le Voyage de Pénazar »

>> Site du Pont du Gard - Rive Droite - Auditorium Pitot - 20h30
A partir de 10 ans
Durée : 1h30

Avec Catherine Germain de la compagnie "L’Entreprise - François Cervantes"
Suivi d'un film tourné à Bali "Le Retour de Pénazar" (30mn).

François Cervantes découvre un jour par hasard un masque chez un antiquaire. Puis "tout est parti de mon envie de porter ce masque-là." dit Catherine Germain. François Cervantes fait des recherches : le masque vient en fait d'une tradition balinaise et s'appelle Penazar Cenikan. Il écrit l'histoire du voyage de Pénazar, personnage dans une grande histoire orientale au treizième siècle, serviteur du Prince de Gelgel. Il est d’une fidélité légendaire. A la mort de son maître, il quitte son royaume et son époque, il commence un long voyage pour arriver dans une grande ville d’Europe, au vingt et unième siècle.

L'histoire
Un personnage masqué, merveilleusement habillé de soie orientale aux couleurs chaudes et ors, glisse discrètement le long de la scène, avant que les lumières ne s'allument et que le public fasse silence pour écouter son histoire.

Penazar, les pommettes hautes, deux dents en avant, le regard vif et bleu, qui souligne tellement l'expression de ses yeux qu'ils paraissent immenses. Un personnage et un caractère qui allient une noblesse certaine et plein de petites faiblesses des plus touchantes : un clin d'oeil nerveux qui ponctue ses moments de détresse, comme une façon de rompre le lien avec ce monde qui le tourmente, ces deux quenottes qui rayent discrètement son timbre de voix, un corps qui se déplace, léger, avec élégance et grâce puis qui s'agite, soudain, incontrôlé par son propriétaire, "petit oiseau" affolé, ballotté par les vents contraires du destin.

Penazar découvre petit à petit son devenir de marionnette. Au départ, il connaît celui qui manie les ficelles ; le "Prince" mais à sa disparition, il cherche son maître, indéfiniment, indéfiniment fidèle.
Texte merveilleux comme son interprète.

ATP d'Uzès : déjà 30 ans !

Mardi 19 avril : "Une île"

b>> [Salle de l'Ancien Evêché - Uzès - 20h]b
A partir de 10 ans
Durée : 1h55

Par "l'Entreprise - compagnie François Cervantes"
Texte et mise en scène François Cervantes ▪ Avec Nicole Choukroun, Catherine Germain, Stephan Pastor, Laurent Ziserman ▪ Sculpture des masques Didier Mouturat ▪ Musique Philippe Foch ▪ Création lumière Nanouk Marty ▪ Costumes Catherine Lefebvre

Avec «Une île», François Cervantes nous emmène dans un territoire de légendes, entre
passé et présent, entre morts et vivants, entre l’art et la vie.

L'histoire
A la mort d’un peintre, ses amis entreprennent un voyage en mer pour ramener chez elle la jeune femme silencieuse qui vivait chez lui et qui était son modèle. Ils découvrent une île, une histoire.

Didier Mouturat a sculpté une famille de douze masques. Douze essences de l’humanité qui nous entoure, douze portraits écrits, puis sculptés. Si le théâtre était un continent et la scène une île, les spectateurs apercevraient les côtes, les rochers, puis les silhouettes des habitants : esprits ou êtres humains ? Ils verraient douze personnages vivre les bribes d’une histoire commune. En entendant l’histoire de chacun, ils découvriraient l’histoire de l’île, racontée de douze façons différentes.

Catherine Germain est étonnante dans sa gestuelle des personnages clowns qu’elle joue avec finesse. L’histoire se passe en vingt-quatre heures, du coucher du soleil à la tombée de la nuit, au moment de l’équinoxe de printemps."


ATP d'Uzès : déjà 30 ans !

Jeudi 21 avril : "La jeune fille sans mains", première en France

Création
Place des marronniers - Uzès - Sous chapiteau - 19h

A partir de 7 ans

La compagnie Nicole et Martin revient avec son chapiteau si chaleureux, son univers si simple et si extraordinaire à la fois. Du théâtre que l'on pourrait qualifier "d'écologique" avec tout le naturel tant des matériaux que des prouesses des comédiens-acrobates-musiciens, et qui s'adresse vraiment à tout public, et qui fait plaisir !

L'histoire
Un matin, le Roi aperçoit dans son jardin une jeune fille qui mange l’une de ses poires préférées. Abandonnée de tous, elle n’a plus rien, pas même ses propres mains ! Elle les a sacrifiées pour sauver son père d’un terrible pacte avec le diable. Le roi tombe amoureux de cette jeune fille et l’épouse. Il lui offre en cadeau des mains d’argent. Du jour au lendemain, le roi doit quitter le pays pour se rendre à la guerre. Restée seule, la jeune femme met bientôt au monde un beau garçon. Elle annonce dans une lettre cette bonne nouvelle au roi. Mais le diable s’en mêle et en falsifie le contenu ainsi que la réponse du roi.

L’histoire de ce conte nous parle de la perte et du gain, de deux êtres qui se perdent et se retrouvent et de leur cheminement personnel.



Le 25 avril, la compagnie vous présentera également "Les musiciens de Brême" déjà présenté par l'ATP en 2004 avec un grand succès. Même lieu à 18h30.

Zoom sur l'ATP d'Uzès

L’association pour le théâtre populaire d’Uzès et de l’Uzège existe depuis trente ans. Créée le 10 juin 1981, elle adhère à la fédération d’associations de théâtre populaire, FATP. Sa vocation sera alors de partager et de promouvoir l'art dramatique. Ses missions reposent sur :

· le renouvellement des formes dramatiques, ce qui implique la création du plus grand nombre d’œuvres contemporaines, mais aussi la représentation renouvelée des grandes œuvres du passé, la découverte de jeunes talents et une ouverture constante aux auteurs du monde.
· une grande diversité de choix à côté des programmations institutionnelles.
· l’élargissement du public théâtral notamment par une politique de prix bas et la formation prioritaire des jeunes, public de demain.
· la promotion du théâtre populaire, dont la notion s’est dégagée à partir de l’œuvre de Jean Vilar.

Les bénévoles de l’ATP sont toujours là, certains depuis la création de l’association, d’autres arrivés durant les trois dernières années.Toutes nouvelles recrues sont les bienvenues pour impulser des idées novatrices.

Contact
ATP d'Uzès
Cour de l’Ancien Evêché
B.P. 52045 - 30702 Uzès Cedex
Tél./fax 04 66 03 14 65
Tél.2 : 09 71 36 53 59
Billetterie jours de marché : mercredi et samedi matins, les jours précédents les spectacles
Permanences bureau : du lundi au vendredi de 15h à 18h
E-mail : atp.uzes.uzege@wanadoo.fr
Site internet : http://www.atpuzes.fr











L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31