Ville d'Uzès





44e nuits musicales d'Uzès : subtil mélange de musiques baroques, classiques et jazz

Mardi 8 Juillet 2014

Réservez vos nuits musicales à Uzès pour cette 44e année. Laissez-vous guider par vos envies, votre curiosité ou tout simplement vos goûts musicaux. De la musique baroque, classique, traditionnelle ou jazzy, toutes vos envies sont permises.



Du 18 au 31 juillet 2014, les 44e nuits musicales d'Uzès proposent des spectacles de grande qualité dans cet écrin précieux qu'est Uzès - au cœur de ses splendides monuments et de ses jardins ombragés, qui sont autant d'invitations à se laisser porter par la nouvelle saison des Nuits musicales d'Uzès.

Pour Eric Desnoues, directeur artistique "laissez-vous guider par vos envies, votre curiosité, ou tout simplement vos goûts musicaux, et vous trouverez certainement dans la programmation de ces 44èmes Nuits Musicales d’Uzès votre bonheur."

Comme chaque année, l’exigence est de rigueur, cette saison propose de grands spectacles, qui feront voyager à travers le temps et l’espace dans des univers que seule la musique et l’Art peuvent faire découvrir.

N’hésitez pas au cours de ces huit soirées, à passer du Gloria composé par Vivaldi au chant religieux avec Miserere, à découvrir l’extase des Messe Ad Majorem Dei Gloria de Campra, à admirer le Magnificat d’Arvo Pärt, à être éblouis par les Airs d’opéras de Haendel puis enchantés par les Quatre Mouvements pour 2 pianos de Philip Glass.

Chacune de ces productions artistiques est conçue comme un véritable spectacle, tant par la présence magistrale des artistes invités, que par les lieux magiques dans lesquels la mise sur scène s'opère.

Le parti pris de la diversité des œuvres et des formes musicales devrait ravir plus d'un festivalier. Une
programmation d'exception proposée par l'association des Nuits musicales d'Uzès sous la direction artistique d'Eric Desnoues. "The changing lights" interprétés par Stacey Kent la chanteuse bossa jazz donne le ton de ces Nuits d'Uzès 2014 pas de contraintes thématiques, pas de barrières stylistiques, juste le plaisir de la musique et le talent de ses interprètes que composeront ce 44e festival.

Billeterie à l'intérieur de l'office de tourisme Pays d'Uzès - chapelle des Capucins - place Albert 1er à Uzès - Tél. 004 66 62 2000. ou en ligne sur www.nuitsmusicalesuzes.org Cliquez ici

>> Pour découvrir la programmation des 44e Nuits Musicales d'Uzès et des extraits musicaux de chaque artiste. Cliquez ici

Le concert spirituel. Photo Eric Manas
Le concert spirituel. Photo Eric Manas

Splendeurs vénitiennes - Antonio Vivaldi

Vendredi 18 juillet 2014 à 21h30
Cathédrale Saint-Théodorit

Splendeurs vénitiennes
Antonio Vivaldi

Le concert spirituel
Direction : Hervé Niquet

Vivaldi bénéficia de l’extraordinaire opportunité de disposer d’un des meilleurs ensembles vénitiens, constitué des jeunes filles dell’Ospedale della Pietà pour qui il composa son célèbre Gloria. Musique théâtrale, frémissante, chatoyante et même légère, le Gloria RV 589 allie le style "antique" propre à l’exécution de la musique sacrée aux dernières découvertes en matière d'expressivité de la voix, et s’affirme comme l’une des plus grandes réussites du compositeur. Hervé Niquet a souhaité mettre en regard des oeuvres mondialement connues de Vivaldi et la passionnante Messe Ad Majorem Dei Gloriam du compositeur aixois André Campra. Elle se distingue par la souplesse de sa mélodie, sa théâtralité, ses contrastes, et offre à l’auditeur une extraordinaire palette d’émotions, de sonorités, de rythmes.

Tallis Scholars. Photo Eric Richmond
Tallis Scholars. Photo Eric Richmond

Miserere, Magnificat... - Allegri, Palestrina

Dimanche 20 juillet à 21h30
Cathédrale Saint-Théodorit

Miserere, Magnificat...
Allegri, Palestrina

The Tallis Scholars
Direction : Peter Phillips

Célébrant leur 40ème anniversaire en 2013, les Tallis Scholars se sont imposés comme les principaux acteurs de la musique sacrée de la Renaissance dans le monde entier. Peter Phillips a travaillé avec l'ensemble pour créer la pureté et la clarté sonore, permettant à chaque détail de la ligne musicale de se faire entendre. C'est grâce à cette pureté que les Tallis Scholars sont devenus si célèbres. Ce programme spécial anniversaire met en avant certaines oeuvres, de la Renaissance au XXème siècle, avec lesquelles les Tallis Scholars se sont fait connaître au cours de ces 40 dernières années. Parmi celles-ci, citons le superbe Miserere d’Allegri.

Valer Sabadus. Photo Christine Schneider
Valer Sabadus. Photo Christine Schneider

Le règne des castrats - Vivaldi, Haendel

Mardi 22 juillet 2014 à 21h30
Cathédrale Saint-Théodorit

Le règne des castrats
Vivaldi, Haendel

Valer Sabadus, contre-ténor Il pomo d'Oro
Direction : Riccardo Minasi

Dans le monde en pleine expansion de la voix de contre-ténor, le jeune chanteur Valer Sabadus s'assure progressivement une place de choix. Il faut dire que la beauté brillante du timbre et la technique impressionnantes, de même qu'une tessiture qui lui permet d'affronter de véritables emplois de soprano, garantissent des prestations hautement spectaculaires. Sans surprise, il compte parmi les contre-ténors les plus sollicités par les scènes d'opéras. L'une des révélations de ces deux dernières années.

Katia et Marielle Labèque.  Photo Umberto Nicolletti
Katia et Marielle Labèque. Photo Umberto Nicolletti

Récital à deux pianos - Ravel, Gershwin, Glass

Jeudi 24 juillet 2014 à 22h00
Cour du Duché

Récital à deux pianos
Ravel, Gershwin, Glass

Katia et Marielle Labèque
Trio Kalakan

Katia et Marielle Labèque, les soeurs pianistes hors cadre, hors des sentiers battus, hors des chemins tracés, seront à Uzès le 24 juillet. Une soirée exceptionnelle au contenu assez atypique. Elles donneront le Boléro de Ravel dans sa version transcrite par le compositeur lui-même mais agrémenté de percussions basques ; le culot, c’est un peu leur marque de fabrique. Cette adaptation étonnante provient simplement du fruit de leur rencontre avec un merveilleux trio de percussionnistes traditionnel basque, le Trio Kalakan. Le public ne le sait pas assez, Ravel était basque et son rapport au pays était réellement vécu et se sent dans toute sa musique. Les soeurs Labèque n’ont jamais été prisonnières des carcans parfois très serrés de l’univers classique, elles sont allées explorer d’autres horizons, d’autres contrées musicales qui enrichissent toujours leur propos. De chocs esthétiques en contrepieds musicaux, c’est au contact d’autres qu’elles se révèlent le mieux.

Jean Tubéry. Photo Jean-Baptiste Millot
Jean Tubéry. Photo Jean-Baptiste Millot

Didon et Enée - Henry Purcell

Samedi 26 juillet 2014 à 22h00
Cour du Duché

Didon et Enée
Henry Purcell

Ensemble La Fenice
Direction : Jean Tubéry

Pour son premier opéra en langue anglaise, Purcell rend hommage à Lully avec une ouverture à la française. Exploration des amours impossibles, Didon et Enée brille par sa concision et son unité dans une extrême diversité d’atmosphères et de sentiments. La richesse de la musique ajustée à la prosodie de la langue anglaise font de cette partition un chef-d’oeuvre absolu.

Choeur Sirine
Choeur Sirine

Chants spirituels de l'ancienne Russie

Dimanche 27 juillet à 21h30
Eglise Saint-Etienne

Chants spirituels de l'ancienne Russie

Vladimir Degtiarev
Chœur Sirine de Moscou
Direction : A.Kotov

Yaroslavl, Cité de “l’anneau d’or” aux 100 clochers, a été fondée il y a 1000 ans. Elle est célèbre par ses Maîtres Sonneurs de cloches qui perpétuent la tradition des carillons de l’ancienne Russie. Fondé en 1989 à Moscou par Andreï Kotov, le Choeur Sirine s'est constitué dans le but de redécouvrir le riche patrimoine de l'ancien chant spirituel russe. Ses chanteurs, tous issus du Conservatoire Tchaikovsky ou de l'institut Gnessine de Moscou, se spécialisent dans l'interprétation et le déchiffrage des vieux chants orthodoxes.

Yaron Herman. Photo Julien Mignot
Yaron Herman. Photo Julien Mignot

Piano jazz

Mardi 29 juillet 2014 à 22h00
Jardin de l'Evêché

Piano jazz
Improvisation jazz sur les grands thèmes classiques

Yaron Herman

Le pianiste le plus surnaturel de la scène actuelle du jazz s'appelle Yaron Herman. Il s'amuse avec son instrument, avec son trio et met la musique en liesse. Il a décroché la Victoire du Jazz de la révélation instrumentale en 2008. Il a commencé le piano à 16 ans, avec le professeur Opher Brayer, qui n'enseigne pas la musique avec les notes ou le solfège, mais avec les mathématiques appliquées à l'improvisation. Improviser sur les grands thèmes classiques, voilà le genre de défi taillé sur mesure pour Yaron Herman.

Stacey Kent. Photo Benoit Peverelli
Stacey Kent. Photo Benoit Peverelli

Stacey Kent

Jeudi 31 juillet 2014 à 22h00
Cour du Duché
- Attention changement de lieu
Stacey Kent

The Changing Lights
Bossa Jazz


Très appréciée du public français, la chanteuse Stacey Kent revient avec « The Changing Ligths », un projet qui mêle jazz, bossa-nova et samba, reprises de Jobim ou Menescal et compositions nouvelles. A l’âge de 14 ans, la chanteuse américaine découvrait les charmes inépuisables de l’album Getz / Gilberto, rencontre historique entre le jazz et la bossa nova ; plus rien, dès lors, n’allait être comme avant. Au fil d’un parcours musical qui l’a vue arpenter librement les espaces ouverts du jazz et de la chanson, le Brésil est devenu à ses yeux plus qu’un pays : une sorte d’horizon poétique intériorisé, une terre d’élection à échelle intime, ajustée aux proportions de son âme, de son chant et de son inspiration.

>> Découvrez également en vidéo le piquant d'un projet qui mêle jazz, bossa-nova et samba de la chanteuse Stacey Kent... en cliquant sur l'image ci-après.












L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31