Ville d'Uzès





11ème édition des Electros d'Uzès : trois soirs de lives dédiés aux musiques électroniques

Jeudi 4 Août 2011

Après une dixième édition électrique, les Electros d'Uzès reviennent les 5, 6 et 7 août pour des soirées exceptionnelles. Des artistes de renom international au côté de jeunes talents régionaux enflammeront le lieu magique qu'est la promenade des marronniers à Uzès.



11ème édition des Electros d'Uzès : trois soirs de lives dédiés aux musiques électroniques
En 2010 à l'occasion des 10 ans du festival, les Electros d'Uzès ont vibré aux sons d'artistes de renom tels Popof, Kavinsky ou encore Chloé. Les vendredi et samedi soirs étaient complets, accueillant un public feru de musique électronique, venu de toute la France applaudir ces artistes et profiter de la région. Poussé par cette dynamique, les Electros d'Uzès proposent cette année encore une programmation diversifiée et de qualité. Dans une volonté de promouvoir les talents d'aujourd'hui et de demain, de jeunes dj's prometteurs de la région côtoient chaque soir des artistes internationaux. Aussi, tous les univers sont représentés sur les trois soirées : de la deep à la techno en passant par des artistes aux influences pop, house, rock ou encore disco.

Une nouvelle fois la programmation est prestigieuse avec la présence de Fritz Kalkbrenner le vendredi soir, frère de Paul, qui a effectué un live aux arènes de Nîmes le 30 juin dernier, ou encore la star de l'electro française, SebastiAn, membre incontournable du célèbre label Ed Banger. Des artistes plus confidentiels, mais au talent tout aussi appréciable sauront faire danser le public tout au long de la nuit. On note aussi la volonté de privilégier des artistes en live plutôt qu'en set, pour des performances et un spectacle des plus vivants, à l'image du groupe dOP présent le samedi soir, dont chacune des prestations sur scène réveille les foules. Cette nouvelle édition annonce une fois de plus trois soirées exceptionnelles, où fête, danse et musique seront au rendez-vous.

>> Découvrez ici la programmation de cette onzième édition.

Joris Delacroix
Joris Delacroix

Vendredi 5 août, cinq artistes, que du live.

La soirée du vendredi débutera avec Julien Piacentino, jeune producteur local dont les titres, judicieux mélanges de techno minimal et de tech house, se sont fait remarquer sur le label avignonais en plein essor, Time Has Changed. Joris Delacroix, le nouveau prodige de la scène régionale, poursuivra la soirée. Il sort tout juste un très bel album sur le label nîmois WohLab, Room with a view, aux sonorités entraînantes, allant de la house à des ambiances electronicas. Dans la famille Kalkbrenner, on ne manque pas de talent. Fritz n'est autre que le frère cadet du célèbre "Paul K". Tout aussi talentueux, il a notamment participé à la production du film "Berling Calling" et a prêté sa voix pour le morceau Sky and Sand. Avec plusieurs EP's et un album à son actif, Fritz Kalkbrenner transportera le public à travers un SET élégant de deep, house. Le génie suédois de la techno de Détroit, Aril Brikha propose toute une palette de sons : clavier soyeux, sonorité acides discrètes, nappes atmosphériques planantes... Le tout formant un ensemble homogène, auquel il est difficile de résister. Son album Departure in time (2000) vient d'être réédité et revisité avec de nombreux titres inédits, pour preuve que cette musique ne vieillit pas, bien au contraire. Paul Ritch est bien connu à Uzès. Il avait électrisé le public du festival lors de sa venue en 2008. Il aura pour tâche de récidiver cette année pour clôturer cette soirée.

Clara moto
Clara moto

Samedi 6 août, de la minimal a la house, il y en a pour tous les goûts

Le duo Mindcurve qui fait partie de la nouvelle scène montante montpelliéraine ouvrira le samedi soir. Excellents dj's, ils ont aussi des talents de producteur, comme en témoigne les "maxis" sortis sur les labels Autist Record, Anarkick ou Famille Electro Record. L'artiste autrichienne, désormais berlinoise, Clara Moto, est l'auteur du très remarqué album Polyamour, sorti sur InFine, le label d'Agoria. Minimales, ses chansons cadencées et délicates aux mélodies électroniques séduiront sûrement les festivaliers. dOP s'amuse et combine tout en finesse house, jazz, fun, blues. Sur scène, le groupe excelle avec des prestations déjantées pour le plus grand plaisir du public. Leur live risque bien de marquer cette onzième édition ! Vient ensuite Gary Beck qui compte parmi les artistes techno les plus intéressants de ces dernières années. Les productions grooves et hypnotiques au son unique de ce jeune britannique inventif procure une furieuse envie de danser. Organisateur des soirées Play, patron du label Skryptom, dj et producteur signé sur Cocoon ou Boys Noize Record, Electric Rescue explose en 2011. Et pour sûr, il est capable de retourner un dancefloor avec son style techno parsemé d'envolés mélodieuses. Nul doute qu'Electric Rescue offrira un live dantesque pour clore cette seconde soirée.

Kolombo
Kolombo

dimanche 7 août, place aux courants electros les plus récents

Tony, alias Phantom's Revenger, ouvre la dernière soirée de cette édition. Au programme un SET house, "nu disco", où se mêlent la house de Chicago avec des productions plus récentes de Breakbot à Siruismo en passant par Cassius ou Justice. Vient ensuite le SET de Kolombo qui devrait mettre tout le monde d'accord. Ce producteur belge à la créativité exceptionnelle s'illustre aussi bien dans la house, teck house, nu disco ou electronica. Ses disques sortent sur des labels prestigieux et variés tel Kompakt, Systemac, Cocoon. Un grand écart musical qui ravira tous les publics. Que les raccourcis soient évités d'emblée, Jamaïca ne joue pas de reggae. Le duo parisien est considéré par les Inrocks comme une révélation majeure de la scène française avec leur album No Problem, produit par les membres de Justice. Jamaïca propose un cocktail très dancefloor de son electro-pop, rare et efficace. Un vrai concert rock avant les mix successifs des Petits Pilous, duo d'origine corse signé sur le label Boys Noize aux influences s'étendant de Para One à Dj Funck en passant par Daft Punk. Et enfin, SebastiAn aura le privilège de conclure cette onzième édition des electros d'Uzès. Auteur des puissants Motor, Ross Ross Ross, il vient de sortir sur le label parisien le plus en vue du moment Ed Banger, Total, un premier album réussit et surprenant, passant de la turbine Motor, à des sonorités plus pop comme Embody.

Jamaica est contraint d'annuler le concert de dimanche soir aux Electros. Le groupe est remplacé par LOGO (Kitsune - Paris) en live.











L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31